Finances-CréditNewsslide

Les institutions de garantie africaines se réunissent à Rabat sous l’égide de TAMWILCOM

Dans le cadre de sa politique de coopération sud-sud, TAMWILCOM a réuni ses homologues africains en accueillant, le jeudi 18 janvier à Rabat, les travaux de la Conférence Annuelle de l’Association Professionnelle des Institutions de Garantie d’Afrique (APIGA). Ce rendez-vous a rassemblé les représentants d’une quinzaine d’institutions africaines pour mener une réflexion collective sur les défis auxquels les Très Petites et Moyennes Entreprises (TPME) sont confrontées à l’échelle du contient, notamment en matière d’accès au financement, ainsi que sur les enjeux cruciaux pour le renforcement des systèmes de garantie en Afrique.

La séance d’ouverture a été marquée par les interventions de M. Hicham ZANATI SERGHINI, Directeur général de TAMWILCOM, de M. Nouaman AL AISSAMI, Adjoint au Directeur du Trésor et des Finances Extérieures (Ministère de l’Economie et des Finances) et de M. Achraf TARSIM, Responsable-pays pour le Maroc de la Banque Africaine de Développement (BAD).

Les débats ont ensuite porté sur le rôle des systèmes de garantie en tant que rempart aux chocs économiques dans un contexte de poly-crises et leur contribution dans le maintien de la stabilité financière de leurs pays respectifs. Les intervenants se sont en effet penchés sur l’importance des instruments de garantie pour soutenir les TPME africaines face aux défis économiques actuels.

La conférence a par ailleurs été l’occasion pour les participants d’aborder les enjeux et perspectives de développement des systèmes de garantie en Afrique, en mettant l’accent sur l’accompagnement de l’intégration régionale pour des systèmes plus résilients, plus agiles et mieux adaptés aux réalités économiques du continent.

Autant de défis qui exigent une réflexion innovante et une collaboration accrue de l’ensemble des institutions présentes. A ce propos, la conférence a été suivie par la tenue de l’Assemblée Générale de l’Association, qui a abouti à la prolongation du mandat de TAMWILCOM en tant que président de ladite association ainsi qu’à l’adhésion de 7 nouveaux membres.

Rappelons que l’APIGA a été créée en 2007 au Bénin, avec pour mission d’établir un cadre favorable d’échange et de concertation pour une meilleure intervention des institutions de garantie africaines en faveur des économies de leurs pays.

Outre le Maroc, représenté par TAMWILCOM, l’APIGA regroupe seize autres institutions de garantie issues d’une dizaine de pays d’Afrique.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page