Finances-CréditFood-BoissonsNewsslide

Transition Verte: OCP Group prévoit de passer à la vitesse supérieure en levant deux milliards de dollars

Selon des sources concordantes relayées par le mensuel panafricain Jeune Afrique, le Groupe OCP, spécialiste marocain des engrais, s’apprête à lever environ deux milliards de dollars sur le marché international. Confirmant une information de l’agence britannique Reuters, cette initiative s’inscrit dans la volonté de l’entreprise dirigée par Mostafa Terrab de poursuivre son développement.

Après avoir déjà levé 1,5 milliard de dollars en obligations internationales en 2021, OCP envisage de renouveler l’expérience, confiant le dossier à trois grandes institutions bancaires : BNP Paribas, Citi et JP Morgan.

Les fonds ainsi levés seront principalement destinés à soutenir la transition du groupe vers les énergies renouvelables. Dans le cadre de son programme d’investissement 2023-2027, OCP vise à alimenter l’ensemble de ses sites industriels grâce à des sources d’énergie verte, avec pour objectif ultime d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2040. Ce plan ambitieux prévoit notamment une production électrique exclusivement alimentée par l’énergie éolienne, solaire et hydroélectrique.

En parallèle, le leader mondial de l’engrais phosphaté s’est engagé à investir 13 milliards de dollars pour réduire son empreinte carbone au cours de cette période. Pour remplacer l’ammoniac, un composant essentiel des engrais, OCP mise sur l’ammoniac vert, une alternative qui permettra de réduire sa dépendance aux importations, actuellement estimées à 2 millions de tonnes. L’entreprise ambitionne ainsi d’augmenter sa production annuelle d’engrais de 12 à 20 millions de tonnes.

En parallèle, dans le cadre des efforts déployés par le Maroc pour développer la filière de l’hydrogène vert, OCP s’est associé au groupe australien Fortescue pour lancer une coentreprise. Ce partenariat stratégique, qualifié d' »emblématique » par les deux entreprises, vise à concrétiser quatre projets au Maroc. OCP s’est également engagé à contribuer au développement de la filière de l’hydrogène vert au Sénégal, témoignant ainsi de son implication dans la transition énergétique régionale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page