Finances-CréditNewsslide

Oracle intensifie ses investissements en recherche et développement au Maroc

Plus de 1 000 nouveaux employés développeront des solutions cloud et IA destinées à l'export.

Oracle envisage d’augmenter ses capacités en matière de recherche et développement (R&D) au Maroc en portant son effectif local à 1 000 spécialistes en technologies de l’information (TI). Cet investissement ambitionne d’accélérer le développement de technologies avancées qui répondent aux défis rencontrés par ses clients à l’échelle mondiale.

Mme Ghita Mezzour, ministre chargée de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration du gouvernement marocain, a signé aujourd’hui un accord avec Safra Catz, PDG d’Oracle, pour consolider ce partenariat et cet engagement envers l’innovation au Maroc. La cérémonie de signature s’est tenue en présence de M. Mohcine Jazouli, ministre chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques Publiques, et de M. Ali Seddiki, directeur général de l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE).

« Le centre de R&D d’Oracle à Casablanca a déjà joué un rôle essentiel dans l’émergence de percées techniques, l’amélioration de la cybersécurité et le développement de nouvelles fonctionnalités d’IA », a déclaré Safra Catz. « En renforçant notre présence dans le domaine de la R&D au Maroc, nous pourrons davantage tirer parti de son vaste vivier de talents pour accélérer le développement de solutions qui aideront nos clients mondiaux à se développer et à se démarquer. »

« Ce projet ambitieux est aligné sur la Vision Royale Stratégique de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui encourage l’innovation et la créativité des jeunes Marocains », a ajouté Mme Ghita Mezzour. « Dans ce centre de pointe, les jeunes Marocains seront à la pointe de la conception et du développement de solutions innovantes en utilisant les dernières technologies telles que l’intelligence artificielle, le big data, l’informatique en nuage et la cybersécurité. Ces solutions seront déployées mondialement, renforçant ainsi le positionnement du Maroc en tant que hub numérique régional. »

L’expansion d’Oracle fait suite à l’inauguration de son centre de développement au Parc Casanearshore à Casablanca, où les chercheurs exploitent les technologies de cloud, d’IA et d’apprentissage automatique pour répondre aux défis les plus pressants dans les domaines des affaires, de la science et du secteur public. Il est à noter que 40 % des nouveaux postes seront situés hors des régions du Grand Casablanca et de Rabat-Salé-Kenitra, offrant des opportunités à travers le pays, notamment avec l’ouverture de nouveaux bureaux à Agadir cet été et dans le nord du Maroc au cours des deux prochaines années.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page