slideFood-BoissonsNews

Aïd Al-Adha : 50% des ménages marocains ont des difficultés à acheter le mouton

Près de 55% des familles marocaines déclarent avoir des difficultés à financer l’achat du mouton et ses accessoires pour la fête de l’Aïd Al-Adha, selon un sondage réalisé par le Centre marocain pour la citoyenneté (CMC). Bien que 82% des Marocains célèbrent cette fête principalement pour des raisons religieuses, la majorité des sondés estiment que les familles ne peuvent pas renoncer à cette tradition, malgré son fardeau financier.

L’enquête révèle que les dépenses sont majoritairement couvertes par les salaires mensuels (50%) et les économies (30%), avec certains recourant à des prêts informels (5,3%) ou à la solidarité familiale (3,7%). Cependant, 64% des sondés pensent que la politique gouvernementale actuelle ne contribuera pas à une baisse des prix et préfèrent une aide directe aux familles démunies plutôt que des subventions aux importateurs.

Malgré les difficultés financières, 60% des répondants estiment que priver leurs enfants de cette fête serait impensable. En conclusion, ce sondage met en lumière les tensions financières que la célébration de l’Aïd Al-Adha impose aux familles marocaines et appelle à une révision des politiques de soutien.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page