Achoura : saisie par la police de 220.000 pétards et feux d’artifice

220.000 pétards et feux d’artifice de contrebande, saisis à Dakhla et Casablanca. C’est la grosse prise de vient de réaliser les services de la Sûreté Nationale à l’occasion de la fête d’Achoura, une fête où la consommation  de ces explosifs miniatures explose elle même!

Il paraît que leur commercialisation soit interdite ce qui n’empêche pas les rues du pays de se transformer en véritable champs de guerre pendant les jours du Achoura.

Il paraît également qu' »un projet de loi visant à réglementer la fabrication, l’importation, la commercialisation et la détention des produits contenant des substances pyrotechniques, dont les artifices destinés au divertissement, est actuellement dans les tiroirs du Parlement. Il vise à interdire les pétards et feux d’artifice dans les lieux confinés (habitation), à punir plus sévèrement les vendeurs et à mieux encadrer la vente et l’utilisation de ceux destinés à être utilisés en plein air, par des personnes qualifiées ».

Qui vivra verra donc!