Tourisme culturel, un potentiel sous-exploité

D’après notre confrère la Vie Eco, les sites culturels historiques ont attiré 1,5 million de visiteurs dont 20% de Chinois durant les premiers mois de l’année en cours, soit une hausse de 155%. Cité par le journal, Net Leila Tazi, présidente de la Fédération des industries culturelles et créatives de la CGEM souligne que ces sites ont rapporté 180 millions de DH en 2018 et que le chiffre d’affaires est en progression grâce notamment à la hausse des prix des tarifs décidés par le ministère de la Culture. Et d’ajouter que Le Maroc dispose de 216 sites et monuments historiques classés au niveau national dont 50% sont visités par les touristes. Par conséquent, certains ne sont pas exploités. Au total, 19 sites relèvent du ministère de la Culture. Mais beaucoup relèvent encore du ministère des Habous, des Finances ou de l’Education nationale». La richesse culturelle du patrimoine national est indéniable. Les atouts sont là, encore faut il mettre en place une stratégie dédiée pour booster ce créneau qui pourrait rapporter gros pour le tourisme marocain. D’autant plus que les statistiques montrent que 40% des touristes dans le monde choisissent une destination en se basant sur son offre culturelle, et dépensent, en moyenne, un tiers de plus que les autres.

Commentaire Facebook

Commentaires: 0

Votre Email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par *