Les écrans ultras consomment jusqu’à +50% d’énergie!

tele ecran energie 30 septembre 2016 high tech

tele ecran energie 30 septembre 2016 high tech

Les constructeurs de téléviseurs rivalisent en labels images de haute qualité pour vous appâter : 4K, HDR, UHD, Super HDR… Car après tout lorsqu’on a déjà un téléviseur, pourquoi pour en avoir un autre ? Il faut donc une bonne raison. Les tests consommateurs montrent que généralement l’évolution en termes d’affichage d’une technologie à l’autre n’est pas révolutionnaire. Il s’agit dans la plupart des cas de petites améliorations. Qui, plus est, dépendent de la disponibilité du contenu réalisé avec la technologie en question (voir à ce sujet : notre article UHD: Samsung, LG…la grosse arnaque?).

Mais les fabricants omettent toujours de vous indiquer le coût énergétique d’une telle qualité supérieure (qui reste encore à prouver !).

En effet, des études américaines ont montré que «les images les plus récentes, en ultra haute définition et bénéficiant de la technologie HDR, qui approfondit les contrastes, génèrent une surconsommation de 30 à 50 %», indique le journal français Les Echos qui cite une étude de l’ONG américaine de défense de l’environnement NRDC.

La même étude affirme qu’en plus de ne pas avertir sur ce surcoût énergétique, les fabricants mondiaux (Samsung, LG, Sony, etc.) «tricheraient» sur le caractère réellement écolo de leurs téléviseurs. En fait, les modèles venus sous le label énergétiques ne seraient pas aussi écolo que cela!