Bien-Etre SantéNewsslide

Aromathérapie : une médecine alternative sans risque, vraiment ?!

Réponses avec l’experte, Kenza Lazrak, aromathérapeute et fondatrice de la marque Aromanat

Qu’est-ce que l’aromathérapie ?

L’aromathérapie est un terme crée par le chimiste René-Maurice Gattefosséen 1928 qui vient du grec « aroma » qui signifie odeur, arôme et « therapeia » qui signifie soin, cure. 

C’est une médecine naturelle qui utilise les extraits aromatiques de plantes, également appelés essences et huiles essentielles, pour leurs propriétés thérapeutiques.

L’aromathérapie correspond, à l’utilisation aromatique des plantes afin de parfumer, prévenir ou soulager des symptômes d’ordre physique ou nerveux. 

L’aromathérapie se présente comme une très bonne alternative dans le cadre de pathologie bénigne.
Certaines huiles essentielles sont décrites comme d’extraordinaires « antibiotiques naturels ».
Elles sont remarquables par leur très large spectre d’action, à la fois anti-infectieuse, antiseptique et antivirale. 

Vous estimez qu’il y a aujourd’hui un engouement pour cette médecine alternative. A quoi vous l’attribuez?

Depuis toujours, l’homme cherche dans les plantes de quoi s’alimenter et se soigner. Toutes les civilisations les ont étudiées et utilisées. L’utilisation des HE ne date pas d’hier. Bien au contraire, les huiles essentielles étaient employées de façon courante depuis des millénaires, mais elles ont été éclipsées durant le siècle dernier par les progrès incroyables de la chimie et de la synthèse des molécules.
Pour autant, depuis une quinzaine d’années, les HE reviennent sur le devant de la scène, poussées par l’évolution des consciences, l’envie du véritable retour au naturel et les scandales sanitaires. Le mode de l’aromathérapie est une alternative naturelle, qui ne cessera de se développer

Les traitements se font à base d’huiles essentielles. Est-ce que c’est sans risque?

L’huile essentielle ou « essence végétale » est l’essence volatile extraite de la plante par distillation. Il s’agit d’une substance complexe qui contient des molécules aromatiques dont l’action bénéfique sur la santé est étudiée et mise en pratique par l’aromathérapie.
De nos jours, les huiles essentielles (HE) connaissent un engouement sans précédent. Les gens s’intéressent de plus en plus à l’aromathérapie pour l’utiliser en diffusion, massage, par voie orale, dans le bain…
Les applications des huiles essentielles sont vastes, cela concerne à la fois le bien-être, la santé en passant par la beauté.
Cet engouement est cependant à double tranchant.
D’un côté, les gens se rendent compte qu’on peut soigner de façon simple et efficace, les maux de la vie quotidienne. D’un autre côté, leur accessibilité ́ fait oublier qu’il s’agit de produits très puissants et que leur utilisation implique quelques règles de prudence.
« Médecine naturelle ne veut pas dire sans danger ».

Dans quels cas peut-on utiliser les huiles issues de l’aromathérapie ? 

Depuis l’antiquité, on utilise les huiles essentielles pour leurs vertus curatives afin de prévenir ou soulager des symptômes, des pathologies bénignes d’ordre physique ou nerveux tout au long de l’année.

Les huiles essentielles agissent en effet principalement sur le corps et le mental en produisant les effets suivants : 

– Réduction du stress et de l’anxiété, amélioration du sommeil et de la dépression. Selon plusieurs études, l’huile essentielle de Lavande présenterait des vertus sédatives, favorisant un sommeil profond. 

– Réduction de l’hypertension.
L’huile essentielle d’Ylang-Ylang par voie orale, ou en massage associée à l’huile essentielle de lavande et de marjolaine à coquille, a un effet hypotenseur.

– Réduction du diabète de type 2.
Les huiles essentielles de cannelle et de cumin sont connues pour leur effet hypoglycémiant.

– Action anti-infectieuse.
Certaines huiles essentielles telles que l’huile essentielle d’arbre à thé, le thym à thymol, l’origan, le clou de girofle, la cannelle ont démontré des qualités antimicrobiennes. 

– Traitement de l’appareil urinaire et génital de la femme.
Pour soigner les mycoses et les candidoses, on utilise généralement l’huile essentielle de géranium rosat qui possède des vertus antifongiques : 

– Traitement des troubles cutanés.
L’aromathérapie permet de soigner ou de soulager divers problèmes de peaux : psoriasis, dermite séborrhéique (HE d’arbre à thé, HE de lavande), coup de soleil (HE de lavande aspic), rosacée (HE d’hélichryse italienne).

– Soulagement des céphalées et migraines.
Par son effet rafraîchissant, antalgique et décongestionnant, l’huile essentielle de menthe poivrée contribue à anesthésier la douleur en quelques minutes et apporte un soulagement très rapide.

Peut-on les appliquer même pendant le Ramadan ?

Pendant le mois de ramadan qui est une période de l’année que tout le monde apprécie, et où l’esprit prend le dessus sur le corps, certains petits maux peuvent survenir, en particulier lorsque le corps, affaibli par le jeûne, est plus sensible…
Entre ballonnements et migraine, troubles du sommeil et stress, le corps du jeûneur est mis à rude épreuve.
Grâce à leur vertus thérapeutiques les  huiles essentielles  (Fenouil ,Lavande …) peuvent mettre fin à ces petits maux et vous laisser libre de profiter pleinement de ce mois sacré. 

 

 

Quelles sont les 10 huiles essentielles à avoir chez soi ?

Pour bien démarrer dans le monde fabuleux de l’aromathérapie, rien de tel que de commencer avec ses 10 huiles essentielles qui font parties des indispensables : Citron, Cyprès, Lavande Vraie, Menthe poivrée, Romarin, Armoise, Petit Grain Bigarade, Eucalyptus, Citronnelle de Java, TeaTree ;

Les vertus thérapeutiques vous permettront de prévenir, de traiter les infections ;

De plus elles pourront vous aider à garder un intérieur sain ;

En cas de stress ou d’insomnie avec les huiles essentielles, le monde de Morphée vous ouvrira rapidement les bras.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page