Formation-CarrièreLancementsService publicslide

Démarrage de la formation à la Cité des Métiers et des Compétences de Laâyoune Sakia-El Hamra

Après celles de Souss-Massa et de l’Oriental, la Cité des Métiers et des Compétences de Laâyoune Sakia-El Hamra a ouvert ses portes le 7 novembre 2022 aux jeunes stagiaires de la Région. Un démarrage qui coïncide avec le 47ème anniversaire de la marche verte et conforte l’engagement de l’OFPPT pour le développement et la création de valeur dans les Provinces du Sud.

D’une capacité d’accueil globale de 2000 places pédagogiques/an, la CMC de Laâyoune accueille dès cette année 1250 stagiaires dont 630 en formation diplômante (1ère année) et 620 en formation qualifiante. Inscrite dans la dynamique de développement régional, cette CMC apportera une offre de formation diversifiée couvrant 46 filières, dont 70% nouvellement créées, afin de répondre aux besoins évolutifs en compétences liés aux secteurs à fort potentiel d’emploi pour la Région.

Edifiée sur un terrain de 6 hectares, la CMC de Laâyoune comprend, en plus des structures communes et de la Maison des Stagiaires, 6 Pôles Métiers :

  • Pôle Santé, doté d’une Unité pédagogique de soins
  • Pôle Transport et Logistique, doté d’une plateforme logistique et de pistes de conduite
  • Pôle Pêche, équipé d’une chaine de valorisation des produits de la pêche
  • Pôle Gestion & Commerce incluant une entreprise virtuelle
  • Pôle Artisanat
  • Pôle Digital

Un nouveau modèle pédagogique axé sur l’apprentissage actif et libérateur d’énergie

Les stagiaires de la CMC de Laâyoune bénéficieront de programmes de formation actualisés et développés suivant le nouveau modèle pédagogique de l’OFPPT pensé pour garantir le développement des compétences métiers et des soft skills tout en plaçant l’apprenant au cœur de la démarche d’apprentissage.

Ce nouveau modèle pédagogique, conçu autour de 10 piliers phares, favorise l’usage de méthodes pédagogiques interactives et de techniques didactiques libératrices d’énergie, renforçant l’autonomie et favorisant l’intelligence collective.
Il se caractérise notamment par des contenus actualisés, l’adoption d’un apprentissage ludique conjuguant le Learning by doing aux Digital tools, en plus d’un mode de formation hybride associant l’apprentissage à distance et le présentiel.
L’implémentation de ce nouveau modèle pédagogique appelle ainsi le formateur à se positionner en facilitateur, accompagnateur et catalyseur du travail collaboratif.

Ce nouveau modèle s’appuie aussi sur une nouvelle architecture des programmes, conçue de manière à privilégier la polyvalence des profils, à travers la création des troncs communs et le développement des programmes de formation suivant une logique permettant d’abord l’ancrage puis l’initiation au métier et ensuite la spécialisation.
Il s’agit aussi du renforcement des parcours, par la généralisation du niveau qualification sur 2 ans et le rajout d’un semestre supplémentaire à toutes les filières de la Gestion & Commerce.
Les passerelles ont été quant à elles enrichies, aussi bien sectorielles qu’intersectorielles, dans l’objectif de mettre à la disposition des stagiaires des opportunités pour la montée en compétences et de leur offrir des perspectives d’évolution plus étendues.

Et finalement, le modèle pédagogique adopté prône le renforcement des soft skills en allouant l’attention et le temps nécessaires au développement des compétences linguistiques, digitales, entrepreneuriales et comportementales.

30% des programmes de formation dédiés aux Soft Skills

Compte tenu de leur caractère différenciateur dans la réussite en milieu professionnel, le nouveau modèle pédagogique consacre 30% des programmes au renforcement des soft skills des apprenants pour favoriser leur insertion professionnelle et l’évolution de leurs carrières.
En plus des qualifications techniques, il s’agit de développer leurs compétences linguistiques, numériques, entrepreneuriales et comportementales.

Les compétences linguistiques au cœur du nouveau modèle pédagogique
Les compétences linguistiques sont dispensées en blended learning, combinant la formation en présentiel et l’e-learning.
Ainsi, en plus de l’apprentissage synchrone, via les cours en présentiel et les classes virtuelles, les stagiaires sont appelés à compléter leur formation en asynchrone via « OFPPT Langues, » une plateforme e-learning dédiée aux langues étrangères (français, anglais et espagnol), répondant au Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL), et permettant aux stagiaires de la CMC de bénéficier de parcours individualisés (du A1 au C1), avec un accompagnement tutoré.

Les compétences comportementales : un apprentissage axé sur l’humain 
Pour valoriser le profil des stagiaires et renforcer leur employabilité, les compétences comportementales sont un incontournable qui représente l’une des 4 familles Soft Skills du nouveau modèle pédagogique, avec un focus porté sur la connaissance et l’affirmation de soi, l’efficacité professionnelle, les attitudes et valeurs au travail, la communication interpersonnelle et l’aisance relationnelle en milieu professionnel.
Ces compétences traduisent entre autres, l’aptitude de l’apprenant à résoudre des problèmes, à collaborer en équipe, à être créatif, à gérer son stress, etc.
L’inculcation de ces compétences nécessite une pédagogie spécifique axée sur l’humain, et ce à travers des techniques d’animation ludiques et réflexives, faisant appel davantage à l’intelligence relationnelle et au quotient émotionnel.

Les compétences entrepreneuriales : un programme innovant dédié 
Pour faire émerger le potentiel entrepreneurial des jeunes et favoriser leurs prises d’initiatives, le « Programme d’innovation entrepreneurial – PIE », développé en partenariat avec l’UM6P, sera déployé en faveur de tous les stagiaires de la formation diplômante.
Ce parcours de formation a pour objectif d’accompagner les stagiaires pour devenir « Entrepreneurs » ou encore “Entreprenants” afin de réussir dans leur vie professionnelle quels que soient leurs choix de carrière. Il est dispensé tout au long des deux années de formation, selon une pédagogie active conjuguant learning by doing, problem solving et design thinking avec des contenus innovants, répartis en 4 phases essentielles : sensibilisation et acculturation, maitrise des fondamentaux, développement du projet entrepreneurial et expérimentation à travers l’incubateur et le studio d’immersion.
A ce cursus s’ajoute le Programme ForCap, déployé en formation qualifiante, ciblant les jeunes ayant au minimum le niveau Bac, souhaitant développer leur culture entrepreneuriale pour créer des activités génératrices de revenus.

Les compétences numériques : le Digital au cœur de la formation 
Pour adresser ces compétences, un module « Culture et Techniques du Digital » a été intégré à tous les programmes de la formation diplômante, avec des contenus adaptés suivant les filières permettant aux lauréats de se familiariser avec les outils numériques et les nouveautés technologiques liées à leurs métiers.

Ce module, réparti en 3 niveaux (Basique, Intermédiaire et avancé) s’intéresse d’abord à la bonne compréhension des concepts et à la connaissance des équipements, terminaux et applications digitaux. Il permet ensuite l’initiation au développement du contenu numérique, à la recherche efficace des informations sur internet et à l’utilisation efficiente des outils collaboratifs, notamment les applications connectées orientées entreprise. Il englobe enfin les notions de programmation, d’organisation, de traitement et de protection des données ainsi que la prévention des attaques cybernétiques, pour les profils concernés.

Des structures communes et des espaces de vie pour s’épanouir au quotidien 

Pour dispenser ces compétences transverses, la CMC de Laâyoune est dotée de structures adaptées, à savoir un Centre de langues et soft skills agencé et équipé de manière à répondre aux finalités pédagogiques.

La CMC dispose également d’un espace Coworking, d’une Digital Factory et d’un incubateur qui favorisent l’interaction entre les stagiaires, stimulent l’émergence d’idées créatives et leur matérialisation en objets ou en entreprises, en plus d’un Centre d’Orientation Professionnelle pour l’accompagnement des jeunes, du choix de la filière jusqu’à l’appui à l’insertion, en passant par la recherche de stages.

S’y rajoute également une Médiathèque, offrant l’accès aux apprenants à un large éventail de ressources didactiques (physiques et digitales), incitant à la lecture et à la connaissance.

Par ailleurs, de nombreux espaces de vie sont disponibles pour assurer le confort des stagiaires et promouvoir les valeurs de la cohésion et du vivre ensemble, à savoir une maison de Stagiaires, avec un internat et un restaurant d’une capacité de 300 lits et couverts, une cafétéria, plusieurs espaces de rencontres et des terrains de sport, couvrant une variété de disciplines.
Pour rappel, les Provinces du Sud abriteront 2 autres CMC, en cours de construction, dans les Régions de Dakhla-Oued Ed-Dahab et de Guelmim-Oued Noun.

Source: Communiqué officiel

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page