« Ce que m’ont dit les peintres »: il était une fois la peinture marocaine

« Ce que m’ont dit les peintres » : troisième livre d’Abdelhak Najib sorti en début d’année. « C’est un voyage à travers les oeuvres picturales de 13 peintres majeurs du Maroc. Une analyse et une lecture de leurs univers multiples, à travers l’évolution de leurs travaux durant plus de 50 ans.  De Farid Belkahia à Karim Marrakchi en passant par des figures comme Mohamed Kacimi, Aissa Ikken, Miloud Lebied, Saâd Hassani, Hossein Tallal, Bill West, Mahi Binebine, Omar Bouragba, Bouchta El Hayani, Abdelhay El Mellakh, El Houssaine Mimouni et d’autres grands noms qui ont écrit l’histoire de la peinture au Maroc », explique l’auteur, par ailleurs rédacteur en chef de VH Magazine et présentateur télé à succès.

Il s’agit en effet d’un recueil de critiques des œuvres et choix esthétiques des peintres concernés. Un essai par excellence, il puise dans différents registres et genres littéraires  : de l’article de presse au roman en passant par la biographie, le livre d’histoire ou encore l’encyclopédie.

Pour le novice, c’est un bon résumé compact du mouvement pictural  moderne marocain. Pour les spécialistes, c’est un livre à avoir dans sa bibliothèque. Le commun des lecteurs trouvera lui du plaisir à voir les personnages, des personnalités publiques, évoluer, respirer et se métamorphoser au gré de leurs toiles, comme si c’étaient celles-ci qui les dessinaient et non l’inverse.