Décompensation: les choses s’accélèrent

Compensation butane gaz sucre 10 juin 2016 Service public

Sur la liste des produits subventionnés et prix encadrés, il ne reste pas grand chose: la farine, le sucre, le gaz butane et quelques prix dans le transport public. Mais la suppression totale des subventions sous leur forme actuelle n’est qu’une question de temps. Pour cause l’Etat semble décidé à accélérer le processus de mise en place d’un mécanisme de ciblage qui permettra de passer à des aides directes.

A cet effet, le ministère de l’Intérieur vient de signer avec l’Institut international des technologies de l’information de l’Inde un mémorandum d’entente pour la conception et le développement d’une plateforme logicielle open source modulaire dénommée « MOSIP ». Il s’agit en effet d’un logiciel pour la gestion du Registre national de la population (RNP) en cours de mise en œuvre par le gouvernement. Ce registre, pour rappel, a fait l’objet d’une directive royale lors du dernier Discours du Trône.

Ce registre vise en effet à recenser la population et à la catégoriser en fonction de critères croisés, jadis éparpillés au niveau de différents départements et administrations. Il suffira alors de rentrer son identifiant national unique pour connaître sa situation vis à vis des aides sociales de l’Etat, notamment en termes d’éligibilité.

Pour rappel, le programme d’aides directes à la population constituait l’une des cartes électorales de l’ancien Chef de Gouvernement, Abdelilah Benkirane. Que ce programme soit aujourd’hui sous la tutelle de l’Intérieur l’empêche d’être récupéré à des fins électoralistes partisanes pour en faire un autre grand chantier d’envergure nationale.