Marchés financiers: le Maroc à la traîne en Afrique!

A un certain moment on présentait la place financière de Casablanca comme la première en Afrique. Aujourd’hui elle est complètement à la traîne dépassée par des pays comme l’Ouganda, le Botswana, etc.

En effet d’après un classement des meilleurs marchés financiers africains établi par la banque ABSA Group et le Forum officiel des institutions monétaires et financières (OMFIF), le Maroc est classé 12e au niveau continental.

Le pays est ainsi devancé par une série de pays, à savoir: l’Afrique du Sud, le Nigeria, l’Egypte, l’Île Maurice, le Kenya, le Rwanda, la Tanzanie, la Namibie, la Zambie, l’Ouganda et le Botswana.

L’Economiste qui relaye ce classement explique que selon le rapport, « le score du Royaume reste cependant limité par la « disponibilité limitée des produits financiers par rapport à d’autres pays de l’indice«  ».

En effet, le classement retient six indicateurs fondamentaux: la profondeur de marché, la capacité des investisseurs locaux, l’accès aux marchés extérieurs, les opportunités macroéconomiques, la transparence du marché, l’environnement fiscal et réglementaire, le caractère exécutoire des contrats financiers, des positions de garantie et des cadres d’insolvabilité.

Ainsi, « le Maroc enregistre de bons scores dans certains piliers, notamment les opportunités macroéconomiques et la capacité des investisseurs locaux ». Mais, « reste à la traîne en terme d’accessibilité du marché aux investisseurs internationaux, de profondeur du marché et de transparence du marché, d’environnement fiscal et réglementaire ».

Comments are closed.