Education au Maroc, le verdict de la banque mondiale

ecole maroc manuels scolaires 22 juin 2016 service public

D’après le nouvel indicateur mis en place par la banque mondiale « pauvreté en apprentissage », le Maroc est à la traine par rapport à la moyenne de la région Mena et des pays à revenus intermédiaires. En chiffres, la banque mondiale estime que la ^pauvreté en apprentissage est plus élevée de 2,5 points par rapport à la moyenne du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord et de 10,7% par rapport à celle des pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure. 64% des enfants ont un rendement inférieur au minimum requis et 66% en fin du cycle primaire ne savent pas lire. A l’instar de beaucoup de pays, la pauvreté en apprentissage est plus élevée chez les garçons que chez les filles au Maroc. Côté dépenses pour l’enseignement primaire par enfant, la banque mondiale l’évalue aux alentours de 1.624 dollars, soit 70,7% de moins que la moyenne du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord et 95,1% de plus que la moyenne des pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure.

Commentaire Facebook

Commentaires: 0

Votre Email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par *