Faut-il continuer à subventionner les AREF?

Chaque année, les AREF, académies régionales de l’éducation et de la formation, reçoivent plus de 4 milliards de dirhams de subventions, prises sur le budget public.

Pourquoi faire? Généralement pour construire ou rénover des infrastructures d’enseignement : écoles notamment!

Mais, quand on voit l’état dans lequel se trouvent les établissements scolaires publics, le surpeuplement aussi surréaliste qu’honteux des classes, sans parler des fermetures continues des établissements scolaires… l’on est en droit de se demander si ces milliards ne relèveraient pas davantage de l’argent jeté par la fenêtre! Car il y a manifestement incohérence de la politique publique à ce niveau : d’un côté, le centre amorce un désengagement irréversible. Pour preuve l’obstination du Chef de Gouvernement à ne plus recruter durablement des professeurs. Et de l’autre côté, des milliards qui refluent vers les délégations régionales et dont l’opportunité de l’usage doit être démontrée et prouver!

A bon entendeur.