Hôtels-VoyagesNewsslide

Visas Schengen-Italie: manipulations dans la prise des rendez-vous

Des employés d’une société spécialisée dans la prise des rendez-vous pour l’obtention des visas Schengen sont accusés d’avoir monnayé cette prestation. C’est le consul général d’Italie qui a révélé ce scandale. Cet article est une revue de presse du quotidien Assabah.

Le consul général d’Italie à Casablanca a révélé un scandale dans lequel sont impliqués des employés d’une société spécialisée dans la prise des rendez-vous pour l’obtention des visas Schengen.

Le quotidien Assabah rapporte, dans son édition du lundi 12 septembre, que le consul a parlé, dans une vidéo publiée sur Twitter, de l’existence de magouilles dans cette procédure. Ainsi, le diplomate italien a décidé de suspendre, pendant deux semaines, tous les rendez-vous relatifs à l’obtention des visas pour les personnes concernées par le regroupement familial.

Le consul a ainsi évoqué le calvaire que subissent les citoyens qui relatent dans les réseaux sociaux que les retards pris dans la prise de rendez-vous pourraient atteindre six mois. Pourtant, d’autres demandeurs arrivent à les obtenir dans des délais plus courts, qui ne dépassent pas quelques semaines.

Le quotidien Assabah souligne que le retard pris dans l’obtention des rendez-vous entraîne l’expiration de la validité des documents qui sont automatiquement rejetés par le consulat. Ces manipulations touchent particulièrement les étudiants qui tardent à rejoindre leurs universités dans les pays européens. D’ailleurs, des témoignages de nombreux internautes ont fait état de ces magouilles dans la prise des rendez-vous pour l’obtention des visas Schengen.

Des pratiques qui se sont intensifiées quand la société précitée a posé des conditions abusives, ouvrant la voie à ses intermédiaires véreux pour exploiter financièrement les demandeurs de visas. Cette arnaque s’est répandue sur la toile quand des internautes ont ouvert des pages pout escroquer les demandeurs de rendez-vous dans les consulats européens.

Source: Le 360

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page