Bien-Etre SantéMaison FamilleNewsslide

L’arrondissement de Sidi Belyout et l’Association Moltaka B’ladi s’unissent pour soutenir la scolarisation des enfants en situation de handicap mental

Le Centre d’appui à l’éducation des enfants en situation de handicap mental, El Bikri, géré par l’Association Moltaka B’ladi pour la Citoyenneté, à Casablanca Anfa, a reçu Kenza Chraibi, Présidente de l’arrondissement communal de Sidi Belyout et Bouchra Aref, Directrice régionale au ministère de l’Éducation nationale à la préfecture d’Anfa. La visite a été organisée dans le cadre de la mobilisation des différents acteurs locaux dans le domaine du soutien à la scolarisation des enfants en situation de handicap. 

Les deux responsables ont ainsi effectué une visite des différentes installations du Centre, durant laquelle le programme médical, paramédical et éducatif du centre leur a été présenté. En effet, le programme annonce la prise en charge de 73 enfants bénéficiaires, par le Centre El Bikri.

Dans le cadre de cette visite, les deux représentantes ont eu l’occasion d’échanger étroitement avec ces enfants ainsi que leurs parents, dans l’objectif de décider des différents mécanismes d’intervention conjointe pour assurer l’avenir de ces jeunes et adolescents âgés de 6 à 18 ans.

S’exprimant lors de cette rencontre, Kenza Chraibi, Présidente de l’arrondissement communal de Sidi Belyout a déclaré : « Je suis très heureuse de visiter ce centre modèle au niveau de l’arrondissement, qui offre divers services au profit de nos jeunes bénéficiaires. J’ai profité de l’occasion pour discuter avec les parents de ces derniers. Nous avons assuré que la commune de Sidi Belyout est engagée à accueillir leurs enfants, en mettant à leur disposition un ensemble d’espaces et activités sportifs, culturels et récréatifs, en étroite coordination avec le département éducatif du Centre, dans le but de renforcer leurs capacités personnelles. Dans ce sens, nous sommes décidés à unir nos forces, en partenariat avec l’Association Moltaka B’ladi pour la Citoyenneté, pour la mise en place d’un ensemble d’activités sociales au profit de ces jeunes».

Bouchra Aref, Directrice Provinciale de l’Education Nationale à la préfecture d’Anfa a souligné que : «La loi-cadre du Ministère prévoit le renforcement de l’éducation inclusive pour la catégorie des jeunes en situation de handicap. Et ce, par le biais de la mise en place de partenariats avec différentes parties prenantes, dans l’objectif de réussir les différents chantiers engagés dans ce cadre. Nous saluons les efforts déployés par l’Association Moltaka B’ladi pour la Citoyenneté dans ce sens, ainsi que l’ampleur de l’efficacité du programme éducatif, médical et paramédical dispensé aux bénéficiaires au niveau de ce centre.

Yassine Errikh, président de l’Association Moltaka B’ladi pour la Citoyenneté a affirmé de son côté que : «La visite de la Présidente de l’arrondissement communal de Sidi Belyout et de la Directrice Directrice Provinciale de l’Education nationale à la préfecture d’Anfa, s’inscrit dans le cadre de l’ouverture du Centre d’appui à l’éducation des enfants en situation de handicap mental à diverses activités permettant la concertation des jeunes bénéficiaires et de promouvoir les droits de cette tranche de la société, notamment en matière d’éducation et de services de proximité.

A l’issue de cette visite, la présidente de l’arrondissement Sidi Belyout a procédé à la distribution d’un lot de vêtements, d’équipements sportifs et d’outils pédagogiques aux bénéficiaires du centre d’accompagnement scolaire Al-Bakri, pour enfants handicapés mentaux à Casablanca, et a confirmé la disponibilité de diverses espaces sportifs, culturels et de divertissement affiliés à l’arrondissement au profit des jeunes bénéficiaires.

Reste à noter que l’Association Moltaka B’ladi pour la Citoyenneté a été créée le 2 septembre 2008. Son siège social est situé à Casablanca Anfa et elle dispose d’un ensemble d’antennes réparties sur le territoire national. L’association supervise la gestion d’un ensemble centres d’appui, notamment dans les programmes de l’École de la deuxième chance, de la nouvelle génération et de la formation initiale.

Source: Communiqué officiel

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page