Bien-Etre SantéFood-BoissonsNewsslide

USA: Les produits halal, un moyen de créer l’ambiance festive du Ramadan

À l’intérieur d’un marché de produits halal dans l’État américain de Virginie, Mme Khadija M. fait ses courses en vue du mois sacré du Ramadan, qui commence ce jeudi.

Dans de nombreuses villes des Etats-Unis, les citoyens américains de confession musulmane achètent des denrées alimentaires qui ne sont pas disponibles dans d’autres commerces, comme la viande halal.

Mme Khadija, une quadragénaire qui vit à Washington, D.C., a l’habitude de se rendre dans cet espace commercial où elle peut se procurer des variétés de produits alimentaires qu’elle ne trouve généralement pas dans d’autres magasins, notamment toute sorte de viande, les épices ainsi que des produits alimentaires les plus consommés pendant le mois sacré.

La demande grandit considérablement pendant ce mois de jeûne pour certaines denrées alimentaires, dont raffolent les Marocains en particulier, et les communautés musulmanes en général, comme les dattes et les fruits secs, la feuille utilisée dans la préparation des Briouate, en plus d’un certain nombre de produits très appréciés par les communautés issues du Moyen-Orient, dont les falafel et les kunafa.

“Malgré la distance, je viens dans ce magasin deux fois par mois”, confie Khadija dans une déclaration à la MAP, soulignant qu’elle achète ici tous les produits halal dont elle a besoin.

Arrivée aux États-Unis il y a près de six ans, cette mère de deux enfants tient également à se procurer toutes les denrées alimentaires nécessaires pour préparer les plats dont ses enfants raffolent pendant le Ramadan.

Des épices à tous les types de pain, en passant par le riz, le fromage et la viande halal, les étagères et les allées du magasin offrent une variété d’aliments liés aux habitudes gastronomiques des pays arabes, très prisés par les communautés musulmanes en cette occasion religieuse.

Dans le même magasin, un jeune homme examine les produits dans les étagères à épices, passe un appel vidéo à son épouse et attend d’être fixé sur tel ou tel produit à acheter.

Il ne s’agit pas seulement de se procurer des produits alimentaires à consommer en cette occasion, comme l’affirme Khadija, mais plutôt d’un “lien avec la patrie”, car cette Marocaine comme la grande majorité de la communauté musulmane essaye autant qu’elle peut de préserver l’atmosphère et les rituels spécifiques au mois sacré, afin que leurs enfants puissent préserver leur identité dans la société américaine.

Elle souligne, à cet égard, qu’elle veille à inculquer à ses enfants les valeurs et les rites islamiques.

Mme Khadija tient, dit-elle, à se rendre avec ses enfants et son mari dans une mosquée relativement proche de son quartier de résidence, pour renforcer les liens avec les liens avec la communauté musulmane, et vivre l’ambiance de ferveur spirituelle propre à ce mois béni.

A l’instar du reste des communautés musulmanes, les membres de la communauté marocaine veille à se rendre aux centres islamiques qui constituent, pendant tout au long de l’année, des espaces de culte et pour promouvoir aussi les valeurs et l’esprit de solidarité et d’entraide.

Mme Khadija poursuit sa visite à l’intérieur du magasin de produits halal, situé dans le quartier Falls Church en Virginie, pas loin de plusieurs restaurants fréquentés par les membres des communautés musulmanes.

Sur les étagères du magasin se trouvent aussi plusieurs produits marocains, dont la sauce tomate qui est fréquemment utilisée pour préparer les plats du repas de la rupture du ftour.

La variété des produits transportent le visiteur dans un voyage culturel multiethnique, dont le dénominateur commun sont les fondements de la gastronomie qui relient les communautés musulmanes aux us et coutumes de la patrie.

Les conversations entre clients et tenanciers du magasin se passent dans toutes les langues, mais l’arabe dans tous ses dialectes reste dominant.

Dans le magasin voisin, propriété d’un Maroco-américain, les clients ont l’impression d’être dans un marché d’une ville marocaine, à commencer par l’entrée parée du drapeau marocain et une enseigne lumineuse qui célèbre l’avènement du mois de Ramadan.

Le magasin propose de nombreux produits marocains, dont des accessoires, des bibelots et des ustensiles.

A l’occasion du mois sacré, il y a une forte demande, dit-il, pour des pièces décoratives que plusieurs familles musulmanes désirent acquérir pour favoriser l’ambiance festive du ramadan.

La lanterne orientale côtoie le brûle-parfum électrique, qui rappelle l’atmosphère et l’odeur distinctive des maisons marocaines, notamment lors des grandes occasions et des fêtes.

Une cliente d’origine égyptienne choisit patiemment des lanternes qui permettent d’illuminer la maison et égayer les nuits ramadanesques. “Je trouve du plaisir à décorer ma maison avec des accessoires appréciés par les membres de la famille et les visiteurs”, dit-elle.

A côté, Mme Khadija termine ses achats dans ce magasin, où elle s’est procurée ustensiles et accessoires qui vont servir à décorer la table du copieux repas du soir pour le grand bonheur de sa petite famille et de ses invités pendant le mois sacré.

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page