Finances-CréditNewsslide

La multiplication des faillites d’entreprises est constatée en France

Selon les données de la Banque de France, le nombre de faillites enregistrées en France à fin mars 2023 s'élève à au moins 45 000. Il est prévu que les défaillances d'entreprises dépassent leur niveau d'avant la pandémie en 2023.

Selon les données de la Banque de France publiées récemment, le nombre de faillites d’entreprises en France a dépassé les 45 000 à la fin du mois de mars 2023, sur une période d’un an. La Banque de France s’inquiète de l’augmentation rapide de ces défaillances, principalement en raison de la hausse des taux d’intérêt et de la raréfaction du crédit. Le nombre de procédures ouvertes a augmenté de 49% en mars 2023 par rapport au même mois de l’année précédente.

Les PME employant plus de 50 salariés sont également touchées, avec presque deux fois plus de défauts sur un an. Les secteurs touchés en premier lieu sont l’hôtellerie-restauration, l’industrie, le commerce et les activités immobilières. Les données ne tiennent pas compte des radiations d’entreprises qui ont explosé l’année dernière.

Les entreprises « zombies » secourues lors de la pandémie sont également concernées, en plus de toutes celles qui souffrent du contexte actuel. L’environnement est devenu nettement moins favorable pour les entreprises, avec la hausse des prix de l’énergie, l’inflation et la détérioration des conditions de financement. Selon Ludovic Subran, chef économiste du groupe Allianz, certaines entreprises n’ont pas réussi à gérer le retournement de la conjoncture après une reprise post-Covid plus rapide que prévue, et se retrouvent avec des stocks et de la main-d’œuvre en excès et des frais financiers élevés.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page