Culture LoisirsMode-BeautéNewsslide

Une collaboration entre Shein et des influenceurs tourne au chaos

Une récente opération de communication de Shein a pris une tournure désastreuse lorsque des influenceurs ont été invités à visiter l’une des usines du géant de la fast fashion en Chine, à Guangzhou. Le but de cette initiative était de redorer le blason de l’entreprise, mais les internautes n’ont pas été dupes.

Selon Presse Citron, dans une série de vidéos se présentant comme un documentaire, on peut voir les influenceurs se promener dans l’entrepôt de Shein, où ils rencontrent des ouvrières qui semblent heureuses et écoutent de la musique. Une des visiteuses s’enthousiasme en déclarant que cela ne ressemble pas à une usine déshumanisée.

Cependant, ces images ne parviennent pas à faire oublier les récentes accusations portées à l’encontre de Shein. Une enquête de la chaîne britannique Channel 4 a révélé les conditions de travail dans deux usines de Guangzhou, où les employés étaient payés environ 500 euros pour produire 500 vêtements par jour. Certains travaillaient jusqu’à 18 heures par jour, avec seulement un jour de repos par mois.

Il n’est donc pas surprenant que l’opération de communication de Shein ait été vivement critiquée par les internautes. Sur Twitter, un utilisateur ironise en déclarant : « Regardez, un nouvel épisode de Black Mirror ». D’autres ont du mal à croire le ton des influenceurs et leur absence de critiques.

Un internaute fait remarquer avec sarcasme : « La partie la plus drôle de cette farce, c’est que les influenceurs agissent comme s’ils étaient allés sous couverture pour enquêter. Vous avez été invités, bien sûr, il s’agit de relations publiques ». Les commentaires moins polis ne sont pas reproduits ici.

Il convient de noter que ce n’est pas la première fois que Shein fait appel à des influenceurs pour améliorer son image. Comme le souligne un article du Figaro, cela fait partie intégrante de la stratégie de communication de l’entreprise chinoise. Par exemple, les hashtags « sheinhaul » et « shein », où des vidéastes déballent leurs achats, ont généré plus de 70 milliards de vues sur TikTok.

Shein a répondu à l’enquête de Channel 4 en annonçant un investissement de 15 millions de dollars dans ses usines pour améliorer les conditions de travail. Cependant, cette initiative n’a pas réussi à convaincre les internautes, qui restent sceptiques quant aux réelles intentions de l’entreprise.

 

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page