Bien-Etre SantéNewsslide

Quatre recommandations pour préserver la santé de vos oreilles

Afin de rester connecté avec le monde qui nous entoure, il est essentiel de prendre soin de notre santé auditive et de reconnaître l’impact de notre alimentation sur la préservation de cette dernière. La réalisation régulière d’un bilan auditif chez un professionnel qualifié est une démarche préventive à adopter. De même, dans des environnements sonores potentiellement « agressifs », il est recommandé de porter des protections auditives, tout en veillant à maintenir une hygiène quotidienne adéquate des oreilles.

Souvent sous-estimée, la santé auditive joue un rôle crucial dans notre bien-être global. Selon les experts, elle représente même le premier facteur de risque évitable de la démence. Une étude publiée dans le journal BMJ Global Health a révélé qu’entre 670 millions et 1,4 milliard de jeunes âgés de 12 à 34 ans dans le monde sont susceptibles de développer des troubles auditifs. Ainsi, prendre soin de son audition revêt une importance capitale. Voici donc quatre conseils précieux pour préserver votre santé auditive.

1. L’impact de l’alimentation sur la santé auditive

Adopter une alimentation saine et équilibrée, bénéfique pour la santé générale, contribue également au bon fonctionnement de l’oreille et du système auditif. Certains nutriments, tels que la vitamine A présente dans des aliments comme les carottes et les épinards, favorisent le maintien du bon fonctionnement des oreilles. De même, le zinc et le magnésium, présents dans les noix et les graines, sont essentiels pour préserver la santé auditive. Les acides gras oméga-3, présents dans les poissons gras tels que le saumon, réduisent également le risque de perte auditive liée à l’âge.

2. La réalisation régulière d’un bilan auditif chez un audioprothésiste

La perte auditive, souvent progressive, peut passer inaperçue au début. Il est donc conseillé de réaliser des examens auditifs réguliers pour détecter les problèmes le plus tôt possible. L’appareillage auditif précoce présente des avantages significatifs, notamment le maintien de l’intelligibilité des mots et la préservation de la santé générale. Les avancées technologiques, telles que les prothèses auditives miniaturisées, en font aujourd’hui des dispositifs discrets et efficaces, contribuant de manière proactive à la préservation de l’audition.

3. La protection contre le bruit

Une exposition continue à des bruits forts représente une menace sérieuse pour la santé auditive à long terme. Les conséquences vont au-delà des désagréments temporaires, pouvant entraîner des dommages permanents et contribuer à une perte auditive définitive. Certains secteurs professionnels et activités de loisirs présentent un risque accru, et il est impératif d’adopter de bonnes pratiques pour minimiser l’exposition au bruit au quotidien. L’utilisation de protecteurs d’oreilles dans des environnements bruyants, la limitation du volume des écouteurs et le choix de lieux plus silencieux sont autant de mesures à prendre.

4. Une bonne hygiène des oreilles

Une hygiène auriculaire appropriée est indispensable pour prévenir de nombreux problèmes auditifs. L’utilisation de cotons-tiges ou d’objets pointus dans le conduit auditif est fortement déconseillée, pouvant causer des dommages au fil du temps. Il est préférable d’opter pour des méthodes sûres de nettoyage auriculaire, telles que l’utilisation d’eau tiède pour éliminer délicatement le cérumen. En cas de cérumen sec et dur, l’application de quelques gouttes d’huile d’olive ou d’huile d’amande peut le ramollir avant le nettoyage. Des gouttes auriculaires spécialement conçues sont également disponibles en vente libre à cet effet.

Source : Futura-sciences.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page