Culture LoisirsNewsslide

Des stratégies visant à réduire la consommation énergétique associée à l’éclairage.

Sans jeu de mots, il est temps de mettre en avant le problème de l’éclairage et de sa consommation énergétique croissante. Que ce soit dans les foyers, les entreprises ou les lieux publics, la surabondance lumineuse est devenue un enjeu crucial pour progresser vers la sobriété énergétique. SPIE Facilities propose des conseils pour sensibiliser les entreprises à cette luminosité excessive.

Selon l’Ademe, l’éclairage représente 10% de la consommation totale d’électricité en France, avec 49 TWh par an, dont 6 TWh proviennent des bureaux. Optimiser l’énergie lumineuse peut entraîner des économies significatives, mais comment agir concrètement ?

Dans un premier temps, soulignons que des actions de sobriété énergétique peuvent générer des économies de 26 à 40%. Sophie Delaitre, Responsable RSE chez SPIE Facilities, illustre cela en mentionnant qu’allumer trois ampoules toute une nuit équivaut à un cycle de lavage en machine à 60°C. Ignorer de tels chiffres serait injuste !

Afin de réduire la consommation énergétique liée à l’éclairage en entreprise, l’utilisation de lampes LED, plus durables et économiques (30% d’énergie en moins par rapport aux ampoules classiques), devient la norme. Les systèmes d’éclairage connectés offrent une gestion à distance, adaptant la luminosité selon la présence dans un bâtiment.

L’installation de détecteurs de présence personnalisables est une solution efficace pour limiter le gaspillage énergétique, et ces pratiques peuvent également être appliquées à domicile.

Une initiative de SPIE Facilities pour les entreprises est l’organisation de webinaires. Selon Sophie Delaitre, ces événements permettent d’informer et de sensibiliser des centaines de collaborateurs à la sobriété énergétique, créant une émulation et une productivité qui les incitent à s’engager davantage.

Les webinaires révèlent souvent des commentaires de collaborateurs soulignant l’inutilité de certains éclairages dans les bureaux. Ces réflexions démontrent que certains ont compris comment agir au quotidien pour réaliser des économies d’énergie, devenant ainsi des promoteurs d’initiatives incitant les autres à agir. Un bel exemple de retour sur investissement, n’est-ce pas ?

Source : Futura-sciences.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page