Auto-MotoNewsslide

Les batteries des voitures électriques varient considérablement en durée de vie selon les marques telles que Tesla, Toyota ou Nissan.

Lorsqu’on conduit une voiture hybride ou électrique, l’une des principales interrogations concerne la durée de vie de la batterie. Contrairement aux véhicules à combustion interne, les modèles électriques présentent des variations significatives en termes d’usure des batteries.

Une étude réalisée par MyBatteryHealth et relayée par nos collègues du Dauphiné Libéré met en évidence des différences notables entre les voitures électriques et hybrides, ainsi qu’entre les marques. Ces variations dépendent généralement de divers facteurs tels que l’utilisation, les charges rapides et même les conditions climatiques, qui influent sur la longévité des composants. L’usure des batteries varie également en fonction du type de véhicule.

Que peut-on tirer de l’étude de MyBatteryHealth, une application française qui évalue l’usure des batteries des véhicules ? Tout d’abord, elle souligne une dégradation plus rapide des batteries des véhicules entièrement électriques par rapport aux hybrides. Les diagnostics effectués depuis 2022 sur des modèles de 2015 permettent une évaluation suffisante de leur usure au fil du temps.

Par exemple, une Nissan Leaf électrique affiche une capacité de batterie de 85,7 % par rapport à sa commercialisation, tandis qu’une Toyota Prius conserve 88,5 % de sa batterie. Deux modèles performants ressortent de l’étude : la Tesla Model S et la Ford Mondeo Hybrid, avec des scores respectifs de 91,8 % et 92,3 %. Bien que les écarts ne soient pas considérables, ils sont néanmoins présents.

L’utilisation joue un rôle majeur dans l’usure des batteries. Les véhicules hybrides ont l’avantage de pouvoir fonctionner sans utiliser la batterie, préservant ainsi leur santé et évitant les décharges profondes critiques. En revanche, les voitures électriques sont plus susceptibles de subir des décharges profondes, impactant négativement leur longévité. Les habitudes de charge, notamment les charges rapides, contribuent également à cette disparité.

Les charges rapides, bien que pratiques pour les longs trajets, semblent accélérer l’usure des batteries des véhicules électriques. Contrairement aux hybrides, ces véhicules sont plus fréquemment chargés à pleine capacité, créant un stress supplémentaire pour les batteries. Pour maximiser la durée de vie de la batterie, l’étude recommande d’adopter des habitudes de charge intelligentes similaires à celles utilisées pour les smartphones, évitant une décharge complète et limitant la charge à 90 % maximum.

Les conditions climatiques sont également des facteurs à considérer. Le froid réduit les performances des batteries, nécessitant une chauffe préalable pour une utilisation optimale. La chaleur peut également poser un défi, et les véhicules électriques équipés de systèmes de refroidissement liquide semblent mieux résister aux rigueurs de l’été. Comprendre ces nuances permet aux conducteurs de prendre des mesures préventives pour assurer une durée de vie maximale de leur batterie.

Nous sommes également curieux chez Clubic d’avoir vos retours. Quelles sont vos pratiques avec un véhicule électrique ou hybride ? Avez-vous constaté une perte d’autonomie au fil du temps ?

Source : Clubic.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page