Bien-Etre SantéNewsslide

Activité physique et santé : faire du yoga suffit-il pour être en forme ?

Lorsqu’on évoque le yoga, on imagine souvent une personne assise, concentrée, les jambes croisées, exprimant une profonde sérénité. Cette image peut donner l’impression que le yoga est davantage axé sur la méditation et la tranquillité plutôt que sur l’activité physique. Cependant, les réseaux sociaux regorgent également d’images de personnalités célèbres adoptant des poses de yoga complexes, affichant des corps à la fois sains et en pleine forme. Cette dualité soulève une question intrigante : la pratique du yoga seule suffit-elle pour atteindre et maintenir un niveau de forme physique adéquat ?Le terme « yoga » dérive du mot hindou « juj », signifiant « union », soulignant la connexion entre le corps, l’esprit et l’âme. Originaire de l’Inde il y a plus de 3 000 ans, le yoga est devenu une discipline fondamentale dans la vie des Hindous. Popularisé aux États-Unis dans les années 1960, le yoga s’est rapidement répandu en Occident, et actuellement, environ un adulte américain sur sept pratique le yoga, ainsi que des centaines de millions d’autres personnes dans le monde.Bien que la philosophie traditionnelle du yoga vise une approche holistique de la vie, cherchant une connexion avec notre part spirituelle, la pratique moderne s’est souvent concentrée sur ses aspects physiques, simplifiant et adaptant les principes du concept traditionnel. Les séances de yoga courantes comprennent des postures (asanas), la respiration (pranayama), la relaxation (savasana) et la méditation (dhyana).Il existe de nombreuses variantes de yoga, allant des approches plus douces et statiques, comme le yoga restaurateur, à des versions plus spirituelles comme le tantra yoga, jusqu’aux méthodes plus actives et énergiques telles que le Power yoga. Le yoga peut même être pratiqué sur une planche de paddle (SUP yoga), suspendu au plafond (yoga aérien) ou dans un sauna (Bikram yoga).Les avantages du yoga pour la santé sont nombreux, notamment l’amélioration de la santé cardiovasculaire, l’augmentation de l’équilibre et de la souplesse, le renforcement musculaire, la réduction des symptômes de la dépression, la gestion du stress et de l’anxiété, ainsi que la contribution à la gestion des douleurs chroniques. Des études ont également souligné les effets positifs du yoga dans diverses pathologies et pour différentes populations, comme les femmes enceintes ou les personnes âgées.Cependant, bien que la pratique régulière du yoga puisse apporter d’importants bienfaits, elle peut ne pas suffire à maintenir la santé physique à un niveau optimal. Les recommandations de l’Académie américaine de médecine du sport (ACSM) indiquent qu’un adulte devrait pratiquer au moins 150 minutes d’activité physique modérée ou 60 minutes d’exercice intense par semaine, comprenant des exercices de renforcement musculaire deux fois par semaine, ainsi que des étirements.La souplesse améliorée par les postures de yoga et certains asanas pourrait être bénéfique, mais pour un niveau de forme physique global, une variété d’activités physiques, y compris des exercices cardiovasculaires et de renforcement musculaire, reste essentielle. Ainsi, bien que le yoga puisse être une excellente pratique complémentaire, particulièrement pour les personnes sédentaires ou en mauvaise forme physique, il peut être plus efficace lorsqu’il est intégré à une routine d’exercice plus diversifiée pour répondre à toutes les exigences de la santé physique. Chacun peut trouver le type de yoga qui correspond le mieux à ses préférences et à sa situation, car il existe une variété de styles adaptés à tous.Source: theconversation.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page