Palmeraie lance la commercialisation des Jardins de l’Océan 3

jardins de locean casablaca lots villa 9 juin 2016 Immobilier logement

jardins de locean casablaca lots villa 9 juin 2016 Immobilier logement

Un terrain villa à 6 .000 dirhams le m2 non construit à Dar Bouaaza, à quelques mètres de la mer et dans le très select complexe résidentiel Jardins de l’Océan. C’est une offre qui semble raisonnable et elle est signée Palmeraie Luxury Linving. Ceux qui s’intéressent un minimum à l’immobilier dans la métropole savent que là c’est the place to be aujourd’hui, ou du moins une de ces places. A ce prix là, c’est pour le moins une opportunité car l’on sait que généralement la construction coûte moins cher que le foncier. Qu’en est-il de la construction justement ? Y-a-t-il un cahier des charges  à respecter ? Doit-on sous-traiter auprès d’un prestataire relevant du groupe Palmeraie ou peut-on le faire par ses propres soins ? Et en termes de finition, quelle marge de liberté ? Et si ces restrictions n’existaient pas, ne serait-il pas nuisible au standing global du site et à sa cohérence esthétique que de laisser pousser des constructions « anarchiques » ? Quelques questions qui méritent d’être vues de près.

                     

Commentaire Facebook