Volvo Cars lance l’initiative E.V.A pour une sécurité plus équitable entre hommes, femmes et enfants

Volvo Cars est un véritable pionnier en matière de sécurité automobile. Aujourd’hui, le constructeur suédois va plus loin en lançant l’initiative E.V.A (EqualVehicle for All – voitures égales pour tous), qui réitère son plan ambitieux selon lequel il n’y aura plus aucun mort ou blessé grave à bord des véhicules Volvo à l’horizon 2020. Une initiative à laquelle adhère totalement Volvo Cars Maroc qui propose une large gamme de véhicules tous équipés d’une suite de technologies intelligentes. Ces dernières sont entièrement tournées vers la prévention des collisions, ou vers les moyens de les atténuer.

« C’est depuis la création de la marque en 1927 que Volvo Cars a décidé de se concentrer sur la sécurité et d’en faire l’une des valeurs centrales de l’entreprise. C’est pour cette raison d’ailleurs que, chez Volvo Cars Maroc, le principe qui nous guide dans tout ce que nous faisons est et doit rester la sécurité », a déclaré Anbar Dellero chez Scandinavian Auto. Et d’ajouter que: «voici plusieurs décennies déjà que Volvo travaille à identifier le type de blessures les plus susceptibles de se produire au cours de différents scénarii d’accidents, et ce aussi bien chez l’homme, que chez la femme et chez l’enfant. Lancée par Volvo Cars, l’initiative EVA fait de la sécurité équitable son principal leitmotiv.”

Si à aujourd’hui, la plupart des constructeurs produisent encore des voitures sur la seule base de données issues de mannequins de crash test dont la morphologie est masculine, cela n’est pas le cas chez Volvo. Et pour cause, le constructeur collecte des données sur la vie réelle en représentant de manière équitable tous les types de morphologies.

A travers cette initiative, l’équipe d’accidentologie de Volvo Cars anticipe, dans les moindres détails, toutes les possibilités et hypothèses de crashs qui pourraient subvenir, et ce à travers des simulations qui collent intimement à la réalité.

Les femmes et les enfants beaucoup plus exposés en cas d’accident

Lorsqu’une femme prend place à bord d’une voiture, elle présente plus de risques d’être blessée lors d’un accident de la circulation. Les différences anatomiques entre hommes et femmes rendent ces dernières plus vulnérables aux blessures à l’abdomen par exemple. Les femmes sont également plus exposées au risque de coup du lapin que les hommes.

Malgré cet état de fait, beaucoup de constructeurs continuent, lorsqu’ils réalisent des crashs-tests, à utiliser des mannequins dont la morphologie est typiquement masculine. Pourtant, les risques de blessures ne sont pas les mêmes lorsqu’il s’agit de femmes, d’enfants, d’adolescents ou même de certaines catégories d’hommes dont la corpulence ou l’âge impliquent l’existence de singularités physiques. Dès lors, Volvo a décidé d’ouvrir le champ d’investigation en réalisant des crash-tests sur des mannequins qui ne ressemblent pas toujours à «l’homme moyen».

Des systèmes ultra efficaces

Si les femmes et les enfants sont plus vulnérables lors d’un accident, sachez toutefois que cela n’est guère le cas à bord d’une Volvo. Ainsi et grâce à l’initiative E.V.A., Volvo a réussi à mettre en place un dispositif de protection efficace contre le coup du lapin chez les femmes. Dénommé WHIPS, ce système combine un appuie-tête robuste exclusif avec la présence d’un siège intelligent, conçu pour protéger à la fois la tête et la colonne vertébrale. L’écart entre hommes et femmes face à ce type de risque a de fait complètement disparu.

Pour garantir une protection optimale et minimiser l’impact sur les occupants, Volvo n’a pas cessé de faire évoluer ses structures de caisse, ses ceintures de sécurité et ses airbags latéraux. Le système de protection contre les chocs latéraux SIPS développé par Volvo utilise une structure intelligente qui renforce la sécurité au sein des véhicules de la marque. Ce système, associé à l’airbag latéral, réduit les blessures graves à l’abdomen de plus de 50 % pour l’ensemble des passagers.

Des protections spécifiques et adaptées

Les femmes ont également besoin d’une protection spécifique en cas d’impact latéral. Plus une personne est petite, plus elle est assise bas et donc plus elle est proche du volant. Les rideaux gonflables qui recouvrent la totalité de la vitre des véhicules Volvo constituent un système de sécurité absolument vital. Un tel dispositif permet de réduire le risque de blessures d’environ 75 %. Il se gonfle en 1/25e de seconde et empêche la tête de se cogner contre des objets situés à l’extérieur du véhicule ou d’autres éléments. C’est le premier système d’airbag qui offre une protection renforcée aux passagers des sièges avant et arrière.

De plus, et afin d’approfondir sa connaissance de la future maman et de son enfant à naître, Volvo a développé le premier mannequin de crash test du monde modélisé d’après un profil de femme enceinte. Cela permet d’étudier, entre autres, le mouvement de l’occupante et l’effet de la ceinture de sécurité et de l’airbag sur la femme et le fœtus.

Enfin, il convient de noter que, dans le cadre de l’initiative E.V.A., Volvo a partagé les résultats de plus de 40 ans de recherche. Pendant plus de quatre décennies, ce ne sont pas moins de 40 000 accidents qui ont été étudiés et plus de 2 000 analyses qui ont été produites. Ces expérimentations ont servi à la R&D, de même qu’elles ont aidé à orienter l’attention du constructeur sur tel ou tel élément de sécurité. Aujourd’hui, Volvo fait de la sécurité routière sa seule priorité au détriment de l’avantage compétitif: et pour cause, la marque suédoise accepte de partager le fruit de toutes ses recherches avec les constructeurs automobiles présents dans le monde entier. Cet altruisme louable de Volvo contribue activement à l’amélioration de la sécurité de tous les véhicules, y compris ceux des concurrents.

 

Commentaire Facebook