Pouvoir d’achat: l’endettement des ménages inquiète!

A fin 2018, l’endettement des ménages s’est accru de 6,1%! C ‘est le constat que fait Bank Al Maghrib à la suite de sa 14ème enquête réalisée auprès de 11 banques et de 10 sociétés de crédit à la consommation et dont les résultats figurent sur le rapport de BAM sur la supervision bancaire.

En effet, l’encours de la dette des ménages est passé à 342 milliards de dirhams, soit 31% du PIB.

Par ménage, la dette moyenne passe à 42.500 DH au lieu de 41.000 DH en 2017.

L’essentiel de la dette contractée par va à la consommation et à la traite immo’, avec des parts respectives de 36 et 64%.

Cette augmentation de l’endettement des ménages est à mettre en corollaire avec l’augmentation parallèle de leurs impayés.

Il s’agit là d’un risque à surveiller. Car aussi bien le système bancaire que l’économie peuvent en être affectés.

Les crédits aux ménages représentent en effet 36% des encours des établissements de crédit. Quant à l’économie, elle est essentiellement tirée par leur demande! Donc tout défaut de pouvoir d’achat et de capacité de remboursement signifie un risque potentiel sur la croissance et l’emploi.

 

 

Commentaire Facebook

Commentaires: 0

Votre Email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par *