Finances-CréditNewsslide

Banques participatives: le rush est là, pas la rentabilité!

Il est certain et incontestable que les banques participatives connaissent un succès fulgurant auprès des consommateurs marocains. C’est notamment le cas pour le crédit immo’, un peu moins le cas pour l’automobile. En effet, l’encours des financements s’est établi autour de 4,5 milliards de dirhams à fin 2018, dont plus de 90% sous forme de financements de type «Mourabaha immobilière» et 8% de «Mourabaha automobile» d’après le dernier rapport annuel de la supervision bancaire de Bank Al Maghrib.

Donc, des crédits ces banques en accordent beaucoup. Mais, en face, les dépôts ne suivent pas. A peine 1,7 milliard de dirhams collectés en 2018.

Cette situation fait que les banques participatives soient peu ou pas encore rentables.

Le rapport BAM évoque un résultat net cumulé négatif de 377 millions de dirhams.

Bouton retour en haut de la page