Pour contrer Zoom, Google rend Meet totalement gratuit!

Révolutionnaire ! Google annonce des évolutions de ses services de visioconférence. Objectifs multiples : s’adapter aux besoins des utilisateurs en télé-travail, en confinement et surtout pour contrer le succès de Zoom. Désormais, à partir du 4 mai tous les internautes disposant d’un compte Google ou d’une adresse Gmail pourront, gratuitement, organiser ou participer à une visioconférence à plusieurs, à partir du site https://meet.google.com/ou des applications dédiées pour iOS ou Android ! Rien que ça ! Google tape fort et annonce également que Google Meet sera enrichi de nouvelles options telles que l’affichage par mosaïque ou la personnalisation du fond d’écran.

A noter que le service Google Meet était par le passé disponible uniquement pour les salariés en entreprise utilisant des versions payantes et professionnelles. Meet remplace également les appels vidéo, qui étaient passés par Hangout, la messagerie instantanée de Google reliée à Gmail.

Qu’en est-il des mesures de sécurité ? 100 participants sont autorisés par réunion. C’est-à-dire qu’il  sera aussi impossible aux personnes non connectées à un compte Google de participer aux visioconférences. Et les internautes n’ayant pas été directement invités à une réunion Google Meet à partir de Google Agenda ne pourront pas rejoindre une visioconférence en cours, mais devront patienter dans une salle d’attente. Une façon d’éviter des anomalies dangereuses telles que le « zoombombing » (une pratique de trolling nommée de la sorte en raison des failles liées à l’application Zoom qui permettent à n’importe qui de rejoindre une visioconférence à partir d’un simple lien, si cette dernière n’est pas configurée convenablement)