Recettesslide

Zoom sur l’olive : Zaytun

L’histoire de l’olivier remonte au déluge: Originaire du Proche-Orient, Syrie et Palestine, où ont utilisait déjà les moulins à huile. Chez les Égyptiens, on a découvert des grandes jarres supposées pleines d’huile destinées en offrande aux dieux. Chez les Hébreux, l’olivier fait partie des trésors que Moise promit à son peuple arrivé à la Terre Promise. Dans la Bible, l’olivier est un arbre sacré…l’huile d’olive servait pour l’éclairage, en alimentant les lampes à huile.

Les premiers oliviers ont été cultivés en Italie, à partir du VI° siècle avant J.C et la production d’huile d’olive prospérait en Italie et au Sud de l’Espagne où elle est toujours particulièrement connue et appréciée.

En Tunisie, à la naissance de chaque fille, on lui offre un olivier ou toute une plantation, selon la fortune dont on dispose constituant la dot.

Au Maroc, l’olivier est planté sur de grandes surfaces pour la production d’olives et d’huile. L’olive est mentionnée plusieurs fois dans le Coran, présentée comme un don de Dieu, au même titre que la figue.

L’huile d’olive (Zit El Ud) est une véritable panacée; Partout, elle est administrée par voie orale comme médicament des affections hépatiques, de la constipations, des affections ORL et broncho-pulmonaires, des asthénies, de l’inappétence. C’est aussi un antidote de tous les poisons. En masque capillaire, elle est utilisée comme brillantine donnant aux cheveux vigueur et souplesse. C’est un excipient courant dans la fabrication des pommades, des liniments, des gouttes articulaires et les huiles capillaires.

En cuisine, l’olive et son huile occupent une place importante dans notre alimentation. Chez les marchands d’épices en particulier, on peut admirer les étalages d’olives vertes, rouges ou noires, naturelles ou confites dans le citron, le jus de bigarade, le laurier ou le piment de cayenne et dont on est si friand !

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page