Finances-CréditFood-BoissonsNewsslide

Covid-19: baisse historique de la consommation des ménages en 2020

Il faut remonter à 1997 pour retrouver un niveau similaire!

Le Haut Commissariat au Plan vient de livrer ses prévisions presque définitives pour les chiffres de l’économie en 2020. Année de catastrophe sanitaire par excellence, ses chiffres sont en effet très attendus pour mesurer l’ampleur des dégâts.

On sait donc déjà par exemple que la croissance du PIB baissera de -7%, que le déficit budgétaire sera autour de 7,4%, que le taux d’endettement du pays frôlerait les 95% du PIB et que le taux de chômage dépasserait de très loin les 10% psychologiques (12,8%).

La bonne nouvelle est que l’inflation restera comprimée (pour ne pas évoquer une possible déflation). Ainsi, le taux d’inflation à fin 2020 devrait être autour de -0,1%.

Mais l’impact sur la consommation des ménages a été pour le moins chaotique. Ainsi, toujours d’après le HCP, cette consommation affiche une baisse historique de 9,4%, la première depuis 1997. Et comme la demande des ménages est le moteur principal de la croissance du PIB, quand celle-ci chute, celui-ci s’effondre. Ainsi, cette baisse de 9,4% a coûté 5,3 points de croissance de PIB au pays!

Au-delà de la détérioration du pouvoir d’achat, il faut aussi signaler que le confinement prolongé sur plusieurs mois a exercé une limitation mécanique sur la prédisposition à consommer.

Bouton retour en haut de la page