Bien-Etre SantéNewsslide

Le vaccin Spoutnik V arrive au Maroc en avril

Les premiers lots du vaccin russe Spoutnik V seront livrés au Maroc durant ce mois d’avril. Rabat est au stade final des négociations pour conclure un contrat avec l’entreprise russe productrice du vaccin. Les détails.

La conclusion du contrat avec l’entreprise russe productrice du vaccin Spoutnik V, qui s’apprête à livrer les premiers lots au Maroc, n’est plus qu’une simple formalité. En fait, les premiers lots de ce vaccin devaient être livrés au Maroc en mars dernier mais, en raison d’un retard enregistré dans la signature du contrat et des négociations autour du prix, le vaccin russe n’est pas encore administré au Maroc, rapporte le quotidien Assabah dans son édition du jeudi 1er avril. Autant dire que le retard n’est pas dû à une forte demande, ou encore à l’obligation de satisfaire d’abord les besoins locaux de la Russie. L’accord, soulignent les sources du quotidien, a déjà été conclu entre les deux parties.

Le Maroc avait commandé un million de doses de ce vaccin russe. Le premier lot devait être livré en mars dernier, alors que le second était prévu pour ce mois d’avril. S’agissant du prix du vaccin Spoutnik V, les sources du quotidien font savoir qu’il coûte autour de huit euros, tandis que le prix du vaccin chinois Sinopharm demeure inconnu. Ainsi, poursuit le quotidien, seule la Chine sait à quel prix elle facturera son vaccin, même si des rumeurs laissent entendre qu’il coûtera environ 120 euros.

Le vaccin Spoutnik V contre le Covid-19 possède une efficacité de 92%, selon les affirmations des autorités russes. Spoutnik V est un vaccin à «vecteur viral». Il utilise comme vecteur, en deux injections, deux adénovirus (virus très courants, responsables notamment de rhumes), transformés pour y ajouter une partie de celui responsable du Covid-19.  En termes de stockage, les informations du quotidien indiquent que Spoutnik V reste stable entre 2° et 8°. Ainsi, en ce qui concerne ces paramètres de température et le mode d’administration, le vaccin russe ressemble à celui d’AstraZeneca, conclut le quotidien.

Source: Le360.ma

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page