Parlement : Le pouvoir d’achat ne sera pas une priorité!

Avec ces données, on comprendrai mieux l’acharnement de certains pour décrocher un siège au Parlement, et les montants faramineux qu’on est parfois prêt à injecter dans la campagne électorale pour y arriver. L’idée reçue est que pour plusieurs il s’agit d’un rée investissement. C’est une idée populaire certes mais qui pourrait s’appuyer sur ces statistiques du ministère de l’Intérieur pour avoir une certaine crédibilité « scientifique ».

En effet, selon des données de ce département reprises par l’Infomédiaire du 13 octobre, la majorité des nouveaux parlementaires sont des commerçants! Ils s’accaparent 24% du total suivis des enseignants : 15% et des des fonctionnaires : 14%. Les salariés du secteur privé sont largement sous-représentés : 8%!

Avec une telle configuration du Parlement, les problématiques de pouvoir d’achat et d’amélioration de la situation de la classe moyenne ne risque pas d’être une priorité.