HightechNewsslide

L’Inde prévoit 500 millions d’abonnements mobiles 5G d’ici 2027

La technologie 5G devrait représenter environ 39% des abonnements mobiles en Inde d’ici 2027, soit quelque 500 millions d’abonnements, selon un rapport publié, mardi.

Le nombre d’abonnements, 4G et 5G confondus, devrait atteindre 810 millions à la fin de 2021 et devrait croître pour atteindre plus de 1,2 milliard d’ici 2027 dans le pays, selon le rapport sur les données mobiles du géant suédois des télécommunications Ericsson.

Le trafic moyen de données mobiles par smartphone dans la région de l’Inde est le deuxième le plus élevé au monde et devrait atteindre environ 50 Go par mois en 2027, note le document.

Selon Nitin Bansal, responsable des solutions de réseau pour l’Asie du Sud-Est, l’Océanie et l’Inde, la 5G servira de facteur de développement socio-économique pour le pays et c’est ce qui a été reflété notamment par le recours croisant au télétravail.

“Nous préparons les fournisseurs de services de communication à une introduction de la 5G dans le pays sur la base de notre expérience de déploiement mondial, de notre portefeuille 5G innovant et compétitif ainsi que des essais 5G que nous menons avec des opérateurs indiens pour présenter les possibilités de la 5G” a relevé M. Bansal dans un communiqué.

En Inde, la 4G reste la technologie dominante jusqu’au 2027, mais les abonnements 4G devraient passer de 790 millions en 2021 à 710 millions en 2027, avec une baisse annuelle constante chaque année, précise le document, notant qu’à l’échelle mondiale, le trafic de données mobiles a presque été multiplié par 300 depuis 2011.

Et pour accélérer l’adoption de la 5G, l’Inde a fait appel au soutien technologique de géants internationaux du secteur dont le suédois Ericsson, le finlandais Nokia ou encore le sud-coréen Samsung.

A l’heure qu’il est, l’Inde accuse un énorme retard en matière de la 5G par rapport à la Chine, son voisin du nord, qui selon le cabinet spécialisé CCS Insights, représentera plus de la moitié de tous les utilisateurs 5G d’ici 2022 et devrait également dominer jusqu’en 2025, date à laquelle elle pourrait représenter 40% des connexions 5G mondiales.

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page