Finances-CréditNewsService publicslide

11,22 milliards de dirhams à fin février 2022 pour les recettes douanières

Les recettes douanières sont en hausse de 17,2% à fin février 2022 par rapport à la même période un an auparavant. D’après la Trésorerie Générale du Royaume (TGR), elles se situent ainsi à 11,22 milliards de dirhams. Cet article est une revue de presse tirée du quotidien Aujourd’hui le Maroc.

D’après les indications de la Trésorerie Générale du Royaume (TGR) dans son récent bulletin mensuel de statistiques des finances publiques (BMSFP), les recettes douanières s’élèvent à 11,22 milliards de dirhams à fin février 2022, soit une augmentation de 17,2% comparé à la même période un an plus tôt, rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 14 mars.

La TGR précise que ces recettes, qui comprennent les droits de douane, la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) à l’importation et la taxe intérieure de consommation (TIC) sur les produits énergétiques, tiennent compte de remboursements, dégrèvements et restitutions fiscaux de 7 millions de dirhams à fin février 2022.

Dans le détail, les recettes nettes des droits de douane ont grimpé de 13,8% par rapport à fin février 2021 (se situant à 1,88 milliard de dirhams) et les recettes nettes provenant de la TVA à l’importation de 27,1% (7,14 milliards de dirhams), tandis que la TVA sur les produits énergétiques a augmenté de 64,4% et celle sur les autres produits de 20,8%.

Les recettes nettes de la TIC sur les produits énergétiques ont, quant à elles, enregistré une baisse de 4,3% comparé à la même période en 2021, atteignant plus de 2,2 milliards de dirhams, et ce compte tenu de remboursements, dégrèvements et restitutions fiscaux de 3 millions de dirhams, comme le relaie le journal. S’agissant des recettes douanières brutes, elles ont atteint les 11,23 milliards de dirhams à fin février 2022, représentant une hausse de 17,2% par rapport à fin février 2021.

Autre indication: la situation des charges et ressources du Trésor. Elle fait ressortir un déficit budgétaire de 11,5 milliards de dirhams à fin février 2022 contre un déficit de 10,2 milliards de dirhams un an plus tôt. Et la TGR de préciser que ce déficit tient compte d’un solde positif de 13,6 milliards de dirhams dégagé par les comptes spéciaux du Trésor (CST) et les services de l’Etat gérés de manière autonome (SEGMA).

Source: Le 360

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page