Achat en ligne: cette étude Nielsen va vous surprendre!

e-commerce

Voilà une étude qui viendra relativiser assez considérablement la tant galvaudée digitalisation de la consommation au Maroc. En tout cas il serait bien difficile de remettre en cause la crédibilité du cabinet Nielsen qui en est à l’origine.

Parmi ses conclusions, une est particulièrement révélatrice du poids encore dominant du contact physique pour la décision d’achat. “Alors que dans le reste du monde, les sites de réseaux sociaux et les boutiques en ligne représentent le principal point d’impact en termes de prise de décision, le marché marocain se positionne différemment. Ces points de contact visuels se classent derrière la boutique physique dans toutes les catégories, des vêtements aux produits électroniques”, concluent les experts Nielsen.

Ce comportement conservateur est d’autant plus curieux que, selon la même étude, le taux de pénétration de l’Internet au Maroc s’élève à 65%!

Ailleurs dans le monde, le tout digital n’est pas non plus aussi généralisé qu’on ne le croit. “Quel que soit leur pays, une fois que les acheteurs ont découvert la commodité et les avantages des achats en ligne, ils ne retournent quasiment jamais (environ 93 %) aux méthodes traditionnelles. Cependant, ce constat s’applique principalement aux produits et services durables. A l’inverse, les produits frais ne sont pas encore au stade d’être achetés facilement en ligne. Les images ne peuvent tout simplement remplacer l’aspect physique, le toucher et l’odeur”.

Voilà qui invite à revoir bien d’idées devenues des quasi-vérités!

Commentaire Facebook