Finances-CréditHightechNewsService publicslide

Résultats 2022 : Maroc Telecom imperturbable !

Grâce aux activités des filiales africaines qui affichent des indicateurs en croissance et aux efforts continus d’optimisation des coûts, le Groupe maintient un haut niveau de profitabilité qui lui permet d’assurer son niveau de développement.

Un exercice 2022 conforme aux objectifs. C’est la conclusion majeure à tirer à la lecture des résultats financiers de l’opérateur historique dévoilés en début de semaine. Une réalisation qui intervient « en dépit du contexte réglementaire, de l’intensité concurrentielle et des effets de la crise économique internationale sur l’inflation », explique l’opérateur historique dans un communiqué officiel.

Dans le détail, le groupe a vu sa base clients croître de 1,6% pour atteindre 75,4 millions. Cette performance est néanmoins à nuancer par une baisse de -3% au Maroc. C’est ce qui explique, peut-être, la légère baisse du chiffre d’affaires Groupe de -0,5% (à change constant).

Par produit, le groupe affiche une croissance continue des revenus de la Data Fixe au Maroc (+6,7%), tirée par l’expansion du parc FTTH (+44%). En revanche, l’on note une baisse des activités Mobile au Maroc (-3,9%) et en particulier de la Data Mobile (-5,6%). La concurrence sur ce segment est, en effet, devenue très rude.

Mais, en Afrique, les choses semblent mieux se passer avec une croissance de 1,3% du chiffre d’affaires des filiales Moov Africa. Cette hausse est attribuée à l’essor de la Data Mobile de +28%.

En tout cas, la machine semble bien fonctionner avec le maintien d’une profitabilité élevée avec un niveau de marge d’EBITDA ajusté du Groupe à 51,8% et d’un niveau d’investissements Groupe élevé (hors fréquences et licences) représentant 21,2% des revenus à fin 2022.

En termes de Dette Nette, celle-ci est « maitrisée représentant 0,8x l’EBITDA », affirme le groupe.

Au vu de ces données, le Conseil d’Administration propose la distribution de 1,9 milliards de dirhams de dividendes, soit 2,19 dirhams par action, représentant un rendement de 2,25%.

En termes de perspectives, le groupe table pour 2023 sur un chiffre d’affaires et un EBITDA stables avec un CAPEX d’environ 20% du chiffre d’affaires, hors fréquences et licences.

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page