Food-BoissonsNewsService publicslide

L’ONSSA en mode vigilance à la veille du Ramadan

Comme à l’accoutumée, les services de l’Office national de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) tournent à plein régime à l’approche du mois sacré du Ramadan pour s’assurer de la conformité des produits alimentaires destinés à la consommation sur le marché national.

Bien avant l’avènement de ce mois sacré, marqué par une demande accrue des produits alimentaires et un chamboulement des habitudes de consommation, le dispositif de contrôle sanitaire de l’Office s’intensifie au niveau des établissements agro-alimentaires autorisés pour éviter toute nuisance à la santé du consommateur marocain.

Dans cette optique, la chaîne d’information en continu de la MAP, M24, a accompagné des inspecteurs de l’ONSSA qui se sont rendus à une usine de fromagerie à Rabat, en vue de s’assurer de la qualité de leurs produits, dont le lait, le fromage et le yaourt, très prisés par le consommateur durant le mois de Ramadan.

Les inspecteurs de l’office ont veillé ainsi à s’assurer de la traçabilité des produits et de l’autocontrôle mis en place par les opérateurs pour vérifier la salubrité des produits commercialisés, et ont également procédé à des prélèvements d’échantillons du lait pour vérifier son acidité ou s’il contient des antibiotiques.

Rien ne semble échapper à l’œil des contrôleurs de l’ONSSA, qui ont également vérifié le respect de cette usine de toutes les étapes de la chaîne de froid, depuis la production du lait, sa transformation, son emballage à sa mise en vente dans les réfrigérateurs du point de vente.

De même, ils ont prélevé des matières premières pour subir des investigations analytiques, en plus d’une vérification intense de tous les documents relatifs à l’origine des produits utilisés par l’usine et de la validité des autorisations délivrées par l’ONSSA.

Selon l’inspectrice de l’ONSSA, Salma Idri, les services de l’Office renforcent davantage leurs opérations de contrôle sanitaire qui se font régulièrement tout au long de l’année, notant que les principaux produits visés par le contrôle sont surtout ceux les plus largement consommés durant le mois sacré, à l’instar des produits laitiers, les viandes, les produits de la pêche, les dattes, les jus et le miel.

Mme Idri a, dans ce sens, appelé le consommateur à exiger des produits portant le numéro d’agrément/autorisation de l’ONSSA ou importés, avertissant que le risque provient des produits non exposés à la vente dans les bonnes conditions (non-respect de la chaîne du froid, la proximité à des sources de pollution et de contamination…) et des produits non commercialisés dans des points de vente fixés.

Et d’ajouter que les consommateurs sont également exposés aux risques que présentent les produits préemballés dans des unités de vente sans étiquetage ou bien ceux étiquetés et qui ne sont pas préparés dans des établissements agréés/autorisés ou importés, outre les produits préparés dans des points de vente ne répondant pas aux exigences requises sur le plan sanitaire.

Les consommateurs sont appelés à être vigilants par rapport à trois éléments, les lieux de vente, les conditions de mise en vente, ainsi que l’origine du produit, a-t-elle fait observer.

Les citoyens peuvent contacter l’Office via son Centre d’Appel (0801003637), ou ses pages sur les réseaux sociaux pour toute question, réclamation ou inquiétude.

Les habitudes alimentaires des Marocains durant le Ramadan portent sur un menu particulier qui privilégie certains produits et intrants, dont la consommation monte en flèche en cette période, d’où la nécessité de s’assurer de la sécurité des produits avant leur consommation et profiter des bienfaits sanitaires de ce mois sacré.

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page