Auto-MotoNewsslide

Réduction du prix des carburants à la pompe d’un demi-dirham

Avec la tendance actuelle à la baisse persistante des cours du pétrole à l’échelle mondiale et la constante diminution des prix des carburants à l’international, une révision tarifaire semble imminente dans les stations-service au Maroc.

Selon les informations provenant d’Engerysium Consulting, chaque marque pourrait établir ses propres tarifs, et il se murmure que les prix devraient connaître une légère diminution d’environ 50 centimes à partir de ce samedi 16 décembre, tant pour le diesel que pour l’essence. Bien que cette baisse puisse sembler minime pour de nombreux conducteurs, elle est tout de même bienvenue, d’autant plus que depuis la fin de l’été, les prix n’ont pas subi de fluctuations significatives, à l’exception d’une certaine stabilité en octobre.

Il est à noter que, malgré la baisse continue du prix du baril, l’impact sur le marché national ne se fait ressentir qu’après un mois, voire plus, affectant finalement le portefeuille des automobilistes. De plus, avec les défis liés à la situation de Dame SAMIR et la dépendance du Maroc aux produits raffinés plutôt qu’au pétrole brut, les répercussions à la pompe sont plus importantes.

Les variations des prix du carburant à la pompe, à la hausse ou à la baisse, résultent de plusieurs facteurs interconnectés, tels que la conjoncture économique mondiale, les politiques gouvernementales (notamment les subventions), les fluctuations des cours du pétrole brut, les taux de change, ainsi que d’autres éléments liés à l’offre et à la demande. Ces facteurs, en constante évolution, créent une complexité qui expose les consommateurs aux variations fréquentes des prix du carburant.

Source : Fr.hespress.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page