NewsService publicslide

Lancement aujourd’hui du plus grand projet de dessalement d’eau en Afrique dans la région d’El Jadida

Le 23 janvier, la construction de l’usine de dessalement de l’eau de mer du Grand Casablanca débutera dans la commune de Lamharza Sahel, relevant d’El Jadida. Ce mégaprojet, intégré au Programme national pour l’approvisionnement en eau potable et l’irrigation (PNAEPI) 2020/2027, est considéré comme l’un des plus vastes du continent africain.

Le projet vise à assurer un approvisionnement durable en eau potable pour le Grand Casablanca et les régions de Berrechid, Settat, et El Jadida, tout en allégeant la pression sur les ressources en eau du bassin d’Oum Er-Rbia.

L’usine, étendue sur 50 hectares, aura une capacité de traitement de 200 millions de m³ par an, extensible à 300 millions par an d’ici 2030, dont 250 millions dédiés à l’eau potable et 50 millions à l’irrigation, selon le ministère de l’Équipement et de l’Eau.

Les caractéristiques majeures de ce projet visent à fournir une source durable d’eau potable et d’irrigation dans la région de Casablanca-Settat, soulageant ainsi la pression sur les ressources en eau, notamment dans le bassin d’Oum Er-Rbia. Ceci permettra de réserver ces ressources hydriques à d’autres usages, en particulier à l’irrigation des surfaces agricoles équipées.

Assabah rapporte que le contrat de construction et d’exploitation de la plus grande station de dessalement d’eau en Afrique a été attribué au géant espagnol Acciona, ainsi qu’aux filiales du groupe Akwa, Afriquia Gaz et Green of Africa. Ces entreprises ont proposé des prix « historiques » ne dépassant pas 4,5 dirhams par m³, soit des coûts significativement inférieurs à d’autres projets de dessalement au Maroc.

En vertu des conventions de partenariat signées par le roi Mohammed VI et le président des Émirats arabes unis, des investissements substantiels sont prévus dans le domaine du dessalement de l’eau de mer, avec le démarrage effectif de ces projets dès cette année.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page