slideBien-Etre SantéFood-BoissonsNews

La consommation de sel provoquerait une augmentation de 40 % du risque de cancer d’estomac

Une alimentation trop salée pourrait avoir des conséquences graves sur la santé, notamment en augmentant significativement le risque de cancer de l’estomac. Selon une étude récente menée par l’Université de Vienne en Autriche, les personnes qui ajoutent fréquemment du sel à leurs repas présentent un risque accru de 39 % de développer cette forme de cancer par rapport à celles qui consomment du sel avec modération.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande aux adultes de ne pas dépasser une consommation quotidienne de 5 grammes de sel. Cependant, cette directive est souvent ignorée. L’OMS estime qu’une réduction de la consommation de sel de 15 % pourrait prévenir 8,5 millions de décès prématurés en dix ans dans les pays à revenus faible et intermédiaire, et engendrer des économies considérables dans les pays à revenu élevé.

Les chercheurs de l’Université de Vienne ont analysé les données de 471 144 adultes pour établir un lien entre la consommation de sel et le risque de cancer de l’estomac. Leurs résultats indiquent clairement que ceux qui ajoutent du sel à la majorité de leurs repas augmentent leur risque de cancer de l’estomac de 39 %.

« Le fait qu’une alimentation très salée augmente le risque de cancer de l’estomac a déjà été prouvé dans des études menées auprès de groupes de population asiatiques, qui consomment fréquemment des aliments conservés dans du sel, du poisson fortement salé ou des marinades et sauces extrêmement salées », explique le communiqué de l’étude.

Le professeur Tilman Kühn, l’un des chercheurs principaux, espère que ces résultats sensibiliseront le public aux dangers d’une consommation excessive de sel et fourniront les outils nécessaires pour réduire l’incidence du cancer de l’estomac. En France, Santé publique France estime à 6 557 le nombre de nouveaux cas de cancer de l’estomac pour l’année 2018.

Réduire la consommation de sel est donc crucial pour diminuer le risque de maladies graves, y compris le cancer de l’estomac. Les autorités de santé publique encouragent la population à adopter des habitudes alimentaires plus saines pour prévenir ces risques.

Cette étude renforce l’importance de surveiller et de réduire la consommation de sel dans notre alimentation quotidienne pour protéger notre santé à long terme.

Avec femmeactuelle.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page