Centrale Danone-Epiciers : pour le meilleur et pour le pire

40a17cb3e369c7080e2c13e2328635a9

40a17cb3e369c7080e2c13e2328635a9

Face à la menace grandissante des enseignes de grande distribution, l’épicier classique peut compter sur un allié de taille : Centrale Danone. Dans une interview passionnante accordée à L’Economiste, Didier Lamblin, nouveau PDG, explique que «les épiciers sont des éléments stabilisateurs de leur quartier. La plupart d’entre eux font du microcrédit aux riverains». Les hanout ne pouvaient donc pas espérer meilleur plaidoyer. Mieux, Lamblin va plus loin en déclarant : «J’ai donc le devoir de continuer à préserver la part des épiciers marocains face à la montée de la grande distribution»! Voilà qui risque de ne pas plaire aux majors Marjane, Label Vie & co’… ce type de prise de position a généralement des suites. Mais ceux-là importent peu à Centrale Danone comparé aux épiciers car l’entreprise réalise 91% de son CA grâce à ces derniers! Un verrouillage trop risqué sur un seul mode de distribution que le nouveau semble vouloir accentuer davantage! L’enseigne ayant vu son CA fondre de 20% en 2015, Lamblin le sait très bien il n’a pas droit à l’erreur.