Formation des enseignants: UIC s’y met

mastere_enseignement_uic_-_16_juin_2016_-_carriere_formation

Une formation qui a toute sa place au Maroc : un master pour améliorer l’expertise pédagogique des professeurs. Cette formation est depuis le 7 mai offerte par l’UIC et compte déjà une première promotion d’une trentaine d’ «étudiants» enseignants de lycées privés dans la région du Grand Casablanca. Comprendre comment les élèves apprennent, encourager leur développement, intégrer et mettre en pratique les bonnes stratégies pédagogiques sont ainsi autant de thématiques abordées dans le cadre de ce mastère professionnel intitulé Sciences de l’Éducation : Pédagogie et Enseignement. Un communiqué de l’université explique qu’il s’agit d’«une formation continue offerte par l’UIC dans le cadre de sa stratégie de citoyenneté vis-à-vis de sa communauté». La formation est scindée en deux volets. Le premier consiste en un enseignement présentiel en week-end, et le second repose sur un travail réflexif, une pratique qui consiste à tourner son attention vers l’impact de la formation sur son activité et son développement personnel.

À l’issue de ce cycle de formation continue, qui s’étendra sur 120 heures entre le 7 mai 2016 et le 29 avril 2017, les professeurs seront en mesure d’atteindre cinq objectifs principaux :

1- comprendre comment les élèves apprennent et se développent afin de favoriser leur développement intellectuel, social et personnel ;

2-assimiler et utiliser une variété de stratégies d’enseignement dans le but d’encourager le développement des apprenants, de la pensée critique, la résolution de problèmes et les compétences de performance ;

3-comprendre et utiliser des stratégies formelles et informelles d’évaluation pour garantir le développement continu intellectuel, social et physique de l’élève ;

4-utiliser les connaissances des techniques efficaces de communication verbale, non verbale et les médias pour favoriser la recherche active, la collaboration et l’interaction de soutien dans la salle de classe ;

5- et enfin, encourager les relations avec les organismes de la communauté pour soutenir l’apprentissage et le bien-être des étudiants.

Le type d’apprentissage que devrait suivre toute personne sensée transmettre un savoir ou savoir-faire…même entre adultes !