Cadum, le shampooing de notre enfance se donne un coup de jeune

Cadum et le consommateur marocain c’est une histoire d’amour vieille de 60 ans. La marque revendique en effet 18% de part de marché. Et les managers de la marque entendent en raviver la flamme davantage.

A ce propose, Didier Kerriou, DG de Colgate Palmolive (maison-mère), parle de « consolider la position de leadership de la marque ». Cela se fera à travers l’innovation, aussi bien en termes de produits qu’en termes de com’. Ainsi, 2018 et 2019 verront l’arrivée de nouveaux packaging et de nouveaux ingrédients.

Quant à la com’, l’accent sera davantage mis sur les canaux digitaux. «Optimiser l’ensemble des réseaux de communication comme moyens de communication pour être au plus près du consommateur», déclare Kerriou.

Présent depuis 60 ans au Maroc, le shampoing Cadum s’exporte à 40% vers 11 pays : le Maghreb, la Jordanie, le Liban et quelques pays du Moyen-Orient. Il est fabriqué dans l’usine d’Ain Sebaa.

Quant à Colgate Palmolive, c’est une marque qui est présente dans plus de 223 pays aujourd’hui et depuis 60 ans au Maroc.