Le 2ème navire AML entre en service. Quid de la sécurité?

venizelos AML ligne marhaba 19 juillet 2016 hotel voyage

Le Venizelos, deuxième navire de la compagnie Africa Morocco Link vient d’entrer en service sur la ligne TangerMed-Algésiras. Construit en 1992, ce bâtiment, précise la version électronique de L’Economiste, est l’un des plus grands ferrys opérant sur le détroit avec une capacité pour 2.500 personnes et 850 voitures.

Pour rappel, Africa Morocco Link est une compagnie maroco-grecque dont l’actionnaire majoritaire est le groupe FinanceCom présidé par Othman Benjelloun.

Tout récemment créée, la société n’a pas manqué de faire le buzz à travers un supposé lien avec le limogeage du directeur de la marine marchande (qualifié de hors normes) par son ministre de tutelle Aziz Rabbah.

Ce dernier «n’aurait pas apprécié que Chakkor ne signe pas le certificat d’immatriculation sous pavillon marocain du (premier) navire avant son inauguration par le roi», explique un article de Tel Quel (consultable au lien suivant : http://telquel.ma/2016/07/08/limogeage-normes-tete-marine-marchande_1505590).

En effet, le directeur limogé avait tout de même signé une homologation provisoire de 3 mois pour permettre au Diagoras (c’est le nom du premier navire) de flotter pendant l’opération Marhaba et le grand rush de l’été. On peut supposer qu’il avait en prenant cette décision ce même souci national et politique qu’a le ministre. Avait-il trop de scrupules coté sécurité des passagers ?

Avait-il également étudié avant limogeage l’entrée en service du deuxième navire ? Si oui, pourquoi ne l’avait-il pas autorisé au moins dans les mêmes conditions ? Est-ce que son départ aurait facilité cette entrée en service qui intervient à peine quelques jours de son licenciement ?

Trop de questions que soulève un évènement qui devait a priori être des plus courants et techniques !