Médicaments : la liste noire de 60 Millions de Consommateurs

“Si le risque zéro n’existe pas, malheureusement l’efficacité zéro, elle, est indiscutable pour plus de 55 % des médicaments d’automédication disponibles sur le marché”. Cette phrase résume à elle seule l’intérêt considérable d’une enquête comparative du magazine 60 Millions de Consommateurs réalisée sur les médicaments en accès sans ordonnance. La phrase est du professeur Jean-Paul Giroud, pharmacologue clinicien reconnu, membre de l’Académie de médecine. L’enquête été réalisée sous son contrôle.

Celle-ci a concerné 62 médicaments destinés à soigner : Rhume, toux, mal de gorge, grippe et troubles intestinaux.

Les conclusions de 60 Millions de Consommateurs sont cash:

60 % des médicaments destinés à soulager la toux sont à proscrire.

« C’est l’hécatombe par rapport à l’étude que nous avions réalisée en 2015, où il y avait 35 % de médicaments à privilégier et seulement 50 % à proscrire», affirment les rédacteurs du rapport.

Anti-rhumes, les médicaments stars sont les plus mauvais!

L’association française a dressé une liste noire de médicaments inefficaces et même nocifs. En bonne y figurent des « stars anti-rhume » comme Actifed Rhume, DoliRhume et Nurofen Rhume. “Ce sont des cocktails de deux à trois composés actifs : un vasoconstricteur (nez bouché), un antihistaminique (nez qui coule) et du paracétamol ou de l’ibuprofène (mal de tête). Ces tout-en-un cumulent des risques de surdosage et d’effets indésirables gravissimes (accidents cardiovasculaires, neurologiques, vertiges…), avertit 60 millions de consommateurs”.

Disons que c’est une façon de soigner à la Rombo : taper fort et dans tous les sens pour régler le problème rapidement tout en détruisant le corps.

«En somme, pour décongestionner un nez bouché, on met un bazooka à la disposition des malades», selon le magazine français.

Sur les 62 médicaments testés, 21% seulement ont les faveurs de l’association de consommateurs, soit 13 médicaments. Parmi ces derniers on retrouve les marques : Vicks Vaporub, Imodiumcaps, Gaviscon menthe, Forlax 10 G et Maalox sans sucre. «Ils ont un rapport bénéfice/risque favorable», précise la publication.

«De toute façon, la durée d’utilisation doit être courte», souligne le professeur Giroud.

Maintenant vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Commentaire Facebook