Finances-CréditNewsslide

Economie 2018: BAM dresse un tableau moins optimiste

Détérioration économique tous indicateurs confondus. C’est ce qui ressort du dernier Conseil de Bank Al Maghrib, tenu hier, mardi 18 décembre, à Rabat.

Ainsi, pour la croissance en 2018, la Banque Centrale revoit sa prévision  à la baisse: 3,3% contre un taux de 3,6% annoncé en juin dernier.

Pour ce qui est des finances publiques: aggravation du déficit du compte courant et du déficit budgétaire. Ils passent respectivement de 4% à 4,4% du PIB et de 3,2% à 3,7% du PIB contre une prévision initiale

Dans ces conditions, les réserves de changes ne peuvent que chuter, perdant 27 milliards pour passer de 257 milliards en début d’année à 230 milliards.

L’inflation aussi se détériore: 2% au lieu d’une prévision de 1,8% (de avec toutes les augmentations de prix, il y a de quoi, même si la demande n’est pas ses niveaux des années 2000).

En gros, il s’agit là d’un tableau peu reluisant que dresse BAM de l’économie marocaine à quelques jours de la fin 2018.

 

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page