Edito: Il faut sauver le soldat Consommateur! Par Nabil TAOUFIK*

Nabil TAOUFIK – Directeur de Publication – Consonews

Le Ramadan vient de passer la main aux vacances d’été qui passeront la main ensuite à Aid Kébir et à la redoutable rentrée scolaire. Quatre périodes fastes en matière de consommation, quatre coups durs d’affilée pour le portefeuille du consommateur marocain. Comment les ménages vont-ils gérer ces zones à risque qui pointent à l’horizon ? La panne de la croissance qui a eu comme conséquences gel des salaires, augmentation de la pression fiscale, des prix, décompensation, etc. n’a laissé au consommateur que le choix de s’endetter pour liquider les dépenses quotidiennes ! Les enquêtes HCP sur le moral des ménages montrent en effet que l’épargne et l’investissement long terme sont des projets désormais reportés. Mais, comme toute chose qui dépasse son seuil normal, même le crédit pose aujourd’hui problème. En effet, les derniers chiffres Bank Al Maghrib font ressortir une explosion de +12,6% des impayés des ménages à fin avril comparés à 2018. Cela représente quelques 27,8 milliards de dirhams non loin des 39,3 milliards des entreprises. C’est donc le dernier moteur de croissance, à savoir la consommation des ménages, qui risquent de se voir gripper pour plonger l’économie dans une longue phase de dépression. Il est donc urgent de sauver le soldat consommateur. Il y a de notre salut collectif.

Commentaire Facebook

Commentaires: 0

Votre Email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par *