NULLE SOCIÉTÉ DE CONSOMMATION SANS PROTECTION DU CONSOMMATEUR

L’impact du consommateur agit sur le développement de l’entreprise, certaines d’entre elles l’ont déjà compris, les autres doivent s’y mettre.

Grace aux directives de SM le Roi Mohammed VI que dieu le glorifie ; lors de son discours du 20 Aout 2008 à l’occasion du 55ème anniversaire
de la Révolution du Roi et Peuple ; a appelé l’Exécutif et le Législatif à diligenter l’adoption du Code de la Protection du Consommateur.

Le Gouvernement à travers le Ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique, c’est attelé sur la mise de la loi 31-08 édictant des mesures de protection du consommateur en oeuvre, ces dernières années.

Ce texte de loi vise à :
• A assurer l’équilibre dans les relations contractuelles entre le consommateur et le fournisseur ;
• A instaurer les règles générales de protection du consommateur ;
• A arrêter un ensemble de mécanismes permettant au consommateur de faire valoir ses droits et lui reconnaître son rôle d’acteur économique ;
• A reconnaître au mouvement associatif le droit de sensibiliser, d’encadrer et d’accompagner les consommateurs.
Le mouvement consumériste se consolide ainsi par la mise en place de l’arsenal juridique, et participe à l’éveil actif du consommateur, à travers
la création des Guichets Consommateurs, ces derniers jouent un rôle important dans la résolution extra judiciaire des litiges déposés
par les consommateurs (estimé cette année à environ 15.000 réclamations ou demande d’information, d’orientation ou de conseil) , en plus
des programmes de sensibilisation et d’information, de lobbying, de plaidoyer et de représentation.
Au-delà du problème individuel, c’est pour les consommateurs qu’UNICONSO s’implique. Qu’il s’agisse du respect des droits, de la qualité des produits ou services, mais aussi de l’élaboration de nouvelles normes ou réglementations.
De la même façon, l’association agit dans la moralisation des relations commerciales et le développement de l’économie locale et régionale dont le consommateur est un acteur incontournable.
Construire une culture de haut niveau de la protection du consommateur représente un énorme défi pour nous tous. Cette tâche ne peut être surmontée par toute autre organisation agissant seule, cela nécessite des apports de la société civile, du gouvernement, et des fournisseurs.
UNICONSO voudrait saisir cette occasion pour réaffirmer son profond attachement à la création des solides partenariats ou des alliances tactiques avec toutes forces dans le pays qui sont engagées à faire inscrire les questions du consommateur sur leur agenda national.
Pour conclure notre désir est que les professionnelles contribuent à la réussite de ce chantier demandé par le consommateur
et soutenu par la volonté des grandes instances de notre pays.
Je réitère aussi la nécessité d’établir des ponts d’échange, de concertation et de collaboration dont l’équité et l’équilibre entre consommateur/fournisseur.

Ouadi MADIH, Président Uniconso

Commentaire Facebook