Carburant/Boycott: il y a bel et bien eu entente sur les prix!

Y-t-il eu entente sur les prix des carburants au Maroc? C’est l’une des principales questions auxquelles devait apporter une réponse le Conseil de la Concurrence à travers son enquête engagée suite au boycott et au brûlant rapport de la Commission parlementaire dite Commission Bouanou. Cette question est d’autant plus importante qu’à l’exigence de plafonner les prix les distributeurs opposaient la loi sur leur liberté (après décompensation). Ont-il respecté la loi jusqu’au bout?

En attendant le rapport officiel du Conseil Guerraoui quelques bribes d’informations ont filtré à ce propos. Ainsi, le site medias24 rapporte en exclusivité que “les trois principaux acteurs du marché du carburant ne contestent pas les griefs formulés par le Conseil de la Concurrence”, comprendre “l’entente sur les prix”.

En effet, “après avoir pris connaissance des griefs, ces derniers ont tous opté pour la procédure de non-contestation. C’est-à-dire qu’ils ne récusent pas la réalité des éléments qui leur ont été notifiés par le Conseil, avec qui ils “entendent entrer en négociation”, indiquent les sources du site économique.

Cette non-contestation évite en conséquence aux opérateurs impliqués une enquête judiciaire en bonne et due forme. Du coup, ils risquent au pire une sanction pécuniaire correspondant à 10% du montant du chiffre d’affaires, hors taxes, le plus élevé réalisé au cours d’un des exercices clos depuis l’exercice précédant, celui au cours duquel les pratiques ont été mises en œuvre.

Qui sont ces trois principaux acteurs dont il est question?

Les trois premiers leaders en termes de parts de marché de la distribution sont:

Afriquia SMDC (29,1% de PDM), Vivo Enregy (14%) et Total (12,5%) (source)

 

Commentaire Facebook

Commentaires: 0

Votre Email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par *