Déconfinement: les hammams refusent d’ouvrir à moitié!

hammam marocain lebels 2 aout 2016 bien dans sa peau

Dans sa décision  de déconfiner à partir du 25 juin, le gouvernement autorisait, entre autres, les hammams à ouvrir de nouveau. Mais sous la condition, désormais fameuse, de ne pas dépasser 50% de leur capacité d’accueil. Une condition que les propriétaires de bains n’entendent pas de cette oreille.

En effet, d’après le magazine L’Observateur du Maroc, les professionnels du secteur préfèrent attendre une autorisation de réouverture dans les conditions normales sans restriction en termes de nombre ou de capacité d’accueil.

-Comment on va gérer le flux et limiter la fréquentation à 50% de la capacité ?

-Comment on va s’assurer du respect des mesures de distanciation et autres précaution à l’intérieur des locaux ?

-Sur le plan financier, cela semble difficile puisque les charges seront les mêmes pour 50% ou 100% de la capacité!

Quelques questions et observations pertinentes avancées par Rabie Ouaacha, président de la fédération nationale des associations des propriétaires des hammams traditionnels et douches au Maroc. Sur cette base, le chef de file des opérateurs de bains publics tire la conclusion suivante: «nous n’allons pas ouvrir. Et la reprise ne va se faire que si tout rentre dans l’ordre».

Rappelons que, d’après les chiffres de l’Observateur, ce marché compte aujourd’hui  près de 12.000 professionnels et emploie plus de 200.000 personnes directement.

Et il s’adresse bien évidemment à 35 millions de consommateurs!

Commentaires: 0

Votre Email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par *